L'inversion des courants marins de l'Atlantique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/12/2010 à 19h01 par Fred.


L'INVERSION DES COURANTS MARINS DE L'ATLANTIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'inversion des courants marins de l'Atlantique


Titre original : L'inversion des courants marins de l'Atlantique, une conséquence possible du changement climatique

La circulation atlantique méridionale est considérée comme un des composants majeurs du système climatique.

Dans le passé, ces courants, dont le plus connu est le Gulf Stream, se sont montrés très sensibles au changement de salinité.

Or, avec le réchauffement climatique et la fonte des glaces polaires, un tel changement pourrait se reproduire.

Le changement climatique qu'a connu la Terre il y a 20 000 ans au moment de l'époque glaciaire a engendré l'inversion des courants marins de l'Atlantique.

Pour mieux comprendre ce changement de situation et permettre d'améliorer la capacité de prévision d'un tel bouleversement, une équipe internationale de chercheurs a modélisé et simulé ces phénomènes.

Les résultats de cette étude réalisée par des scientifiques des universités de Séville, d'Oxford et de Cardiff, et menée par Rainer Zahn et Pere Masqué de l'Institut de Sciences et Technologie Environnementale (Icta) et du département de Physique de l'Université Autonome de Barcelone ont été publiés dans la revue Nature.

L'investigation part du prémisse que les courants marins chauds transportent d'énormes quantités d'énergie depuis les Tropiques jusqu'à la région polaire de l'Atlantique Nord et influent ainsi sur les modèles climatiques régionaux.

Une fois dans le nord, les courants se refroidissent, ses eaux "s'enfoncent" et transfèrent avec elles vers les abysses, le carbone de l'atmosphère.

La recherche s'est concentrée sur la distribution dans l'Atlantique de certains isotopes générés à partir de la désintégration naturelle de l'uranium dans l'eau de mer, et qui sont dispersés dans l'Atlantique par les courants marins.

En analysant la distribution des isotopes radioactifs, les chercheurs ont démontré que la circulation océanique a été très différente par le passé, qu'il y a eu des périodes d'inversion du régime de circulation des eaux profondes du bassin Atlantique lorsque le climat s'est refroidi dans le nord et que l'équilibre des densités a été altéré.

Devenez lanceur d'alertes
 
 
SOS-planete, le site géant! ... Etat de santé réel de la planète






Auteur : Laure Denos

Source : www.notre-planete.info