L'Insidieuse dissémination des OGM - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 22/03/2014 à 20h47 par Exo007.


L'INSIDIEUSE DISSÉMINATION DES OGM

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'Insidieuse dissémination des OGM

 

Parmi les nombreuses oppositions et critiques qui sont faites aux organismes génétiquement modifiés (OGM), celle de la dissémination incontrôlée est récurrente.

Sur ce sujet, la FAO a rendu public le 12 mars 2014 les résultats d'une première enquête internationale sur la présence d'OGM en faible quantité dans les denrées alimentaires pour l'homme et pour les animaux.

Sur les 193 États membres de la FAO, 75 ont répondu à l'enquête et, parmi ces pays, il est à noter que près de la moitié (37 exactement) ont eu l'honnêteté de déclarer qu'« ils avaient une capacité médiocre, voire nulle, de détection des OGM, c'est-à-dire qu'ils ne disposent pas de laboratoires, de techniciens et de matériels adaptés ».

Au niveau des résultats de l'enquête, 198 cas de détection de faibles quantités d'OGM ont pu être répertoriés entre 2002 et 2012 et, selon la FAO, plus les années passent et plus le nombre de cas augmente. En effet, parmi l'ensemble de ces cas, 138 ont été répertoriés sur les quatre dernières années.

Il apparaît évident que ce type d'enquête doit être relativisée à plusieurs niveaux.

Tout d'abord, comme l'a déclaré Renata Clarke, Spécialiste de la sécurité sanitaire des aliments à la FAO et chargée de l'enquête : « Il semblerait que plus on renforce les tests et la surveillance, plus on recense d'incidents » ce qui est souvent le cas et, plus on cherche plus on trouve.

D'autres parts, pour l'instant le nombre de cas est très minime par rapport à l'ensemble des échanges commerciaux qui sont effectués au quotidien sur la planète.

Sur le point qualitatif, les cas de contamination proviennent de différentes causes.

Lors des phases de production, à savoir lorsqu'une culture NON OGM se situe à proximité d'une culture OGM, ( 1 ) lors de la transformation, du conditionnement, du stockage et du transport; dans chacun de ces cas, un manque de rigueur dans les opérations de nettoyage peut entraîner une contamination.

Au niveau des pays à l'origine des contaminations, le trio de tête est sans surprise : les États-Unis, le Canada et la Chine.

Quant aux produits le plus souvent contaminés la FAO indique qu'il s'agit des graines de lin, du riz, du maïs et de la papaye.

Toujours sur le point qualitatif, il est important de savoir que la notion de « faible quantité » ne fait, pour l'instant, l'objet d'aucune réglementation internationale, chaque pays en fixant sa propre définition.

Enfin, au niveau de l'enquête, la FAO souligne qu'«une fois l'incident détecté, la plupart des cargaisons ont été détruites ou renvoyées à l'expéditeur ».

Quelle que soit l'opinion, bonne ou mauvaise, que l'on peut avoir sur la FAO, il est tout de même intéressant de voir que l'organisme se préoccupe de cette insidieuse dissémination.

(...)

 

( 1 ) - Note de Jeantrib : Et d'un simple manque de bon-sens ! Si l'on cultive des Plantes Génétiquement Modifié (PGM) à proximité ou pas, de Végétaux Naturels, rien n'empêchera le pollen des ogm de se disperser, que ce soit par le vent ou les insectes pollinisateurs, et donc de contaminer les alentours. Le pollen peut faire le tour de la terre s'il est porté par les vents de haute altitude (Jet stream)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Michel, publié par univers-nature.com et relayé par SOS-planete

 

La science signifie un effort constant et un développement continuel vers un but que l'intuition poétique peut appréhender, mais que l'intellect ne peut jamais complètement saisir. Max Planck

 

Pour la Nasa, la fin de notre civilisation aura lieu dans quelques décennies

Nouveau puissant moteur de recherche sur tout le site (BDD 1999-2014) : ENQUÊTER, RECHERCHER

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Michel

Source : www.univers-nature.com