L'impossible voyage dans le temps - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/07/2011 à 01h12 par Mich.


L'IMPOSSIBLE VOYAGE DANS LE TEMPS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
L'impossible voyage dans le temps

 

La Chine vient de briser le rêve des fans de science-fiction en établissant que les voyages spatio-temporels sont impossibles.

Les fans du docteur Emmett Brown et de sa DeLorean dans Retour vers le futur vont être déçus. Le voyage dans le temps, grand thème de la science-fiction, est impossible. C'est la conclusion d'une étude menée par des physiciens, de l'université de science et de technologie de Hong-Kong, qui se sont longuement penchés sur la question.

Depuis une dizaine d'années, la possibilité théorique d'aller revivre le passé ou de découvrir le futur a été relancée par la découverte d'un phénomène optique se propageant, dans certaines circonstances, plus vite que la lumière, appelé : la vitesse supraluminique.

Comme pour donner raison au physicien théoricien, Albert Einstein, qui affirmait, déjà, que "la vitesse de la lumière régit le trafic dans l'Univers", autrement dit, que rien ne peut voyager plus rapidement que la lumière, les chercheurs ont étudié les propriétés des photons.

Ces particules élémentaires composant les ondes électromagnétiques ont été l'objet de toutes les attentions de l'équipe du professeur Du Shengwang.

Albert Einstein et la mythologie communiste

Les scientifiques chinois ont pour la première fois mesuré la vitesse maximale d'un photon. Pour y parvenir, "l'équipe du professeur Du Shengwang a généré une paire de photons, et a passé l'un d'entre eux dans un groupe d'atomes de rubidium refroidis au laser", explique le rapport d'étude.

Ils ont alors découvert qu'il était impossible qu'un photon voyage plus vite que la lumière, quel que soit son environnement. Les chercheurs ont donc prouvé que la vitesse supraluminique n'est en réalité qu'un effet d'optique créé par une collection d'effets de nature quantique.

 

 

L'idée de voyage dans le temps n'apparaît qu'avec l'idée de progrès. Il n'est donc pas étrange que ce rêve chimérique prenne fin en Chine. Au mois d'avril, le Sarft, l'autorité de contrôle des médias chinois, a adopté une mesure qui interdit la représentation de personnages historiques et l'utilisation du procédé de voyage dans le temps dans les médias.

Hu Jintao entend ainsi protéger la mythologie communiste, fondée sur le caractère inégalitaire de la société qui précédait la révolution chinoise.

L'étude de l'université de science et de technologie de Hong-Kong tombe bien. Elle permet, en plus de l'interdiction, de renforcer le discrédit sur un film, un documentaire ou un livre basé sur un voyage rétrograde dans le temps. Les Chinois sont donc plus que jamais en accord avec Albert Einstein qui expliquait qu'un "effet ne peut précéder sa cause".

 

Un article de Jean-David Raynal, publié par lepoint.fr

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de transmettre les meilleurs posts sur Facebook et autres réseaux sociaux.

 





Auteur : Jean-David Raynal

Source : www.lepoint.fr