L'importance du fait maritime - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/11/2009 à 02h46 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

Information recueillie par Michel95

Pour l'économie : la mer, source de croissance pour la planète

Les régions côtières, situées à moins de 80 km de la mer, accueillent les deux tiers de la population mondiale.

La mer est une source d'énergie, qu'il s'agisse pour les matières premières de potentielles découvertes d'hydrocarbures dans l'offshore, ou pour l'électricité des possibilités d'implantation de champs d'éoliennes, d'hydroliennes, etc.

Le transport maritime est un vecteur essentiel du commerce international : environ 90 % du commerce mondial est transporté par voie maritime.

Pour l'environnement : la mer est vitale

Les mers recouvrent plus de 70 % de la surface du globe et jouent un rôle primordial dans les échanges atmosphériques et le climat.

Capitale pour la vie sur terre, la conservation de l'environnement marin est également essentielle pour améliorer la compétitivité, la croissance à long terme et l'emploi dans l'Union européenne.

La mer est un espace à explorer : seulement 20 % de la faune et de la flore marines sont connus, d'où l'importance de la recherche océanographique.

Le développement durable et une exploitation raisonnée des ressources (pêche, énergies, minéraux...) de l'océan sont donc une nécessité.

Le transport maritime : une solution pour l'environnement et le développement durable

Parmi tous les modes de transport, le transport maritime est le plus respectueux de l'environnement à la tonne transportée.

Il émet cinq fois moins de CO2 que le transport routier et treize fois moins que le transport aérien.

Ce fait fondamental est largement occulté par les catastrophes maritimes, peu nombreuses mais à l'impact médiatique considérable.

Le transport maritime est aussi le transport le moins consommateur d'énergie.

Il consomme deux fois moins que le transport ferroviaire et jusqu'à dix fois moins que le routier.

Le maritime : une alternative au « tout routier »

Le Transport Maritime à Courte Distance (TMCD) et les Autoroutes de la mer offrent des solutions – crédibles et durables – au « tout » terrestre, et en particulier au « tout route », déjà inexorablement menacé de saturation et de congestion sur un certain nombre de grand axes de circulation en Europe et en France.

Le TMCD assure déjà 40 % des échanges intra-européens de marchandises.

Cette alternative du maritime sera promue dans le cadre de la contribution du monde maritime aux suites du « Grenelle de l'Environnement » pour atteindre les objectifs du report modal.

Le « territoire maritime français » est le 2e du monde par sa superficie.

La France dispose de 5 500 km de littoral et, grâce à l'Outre-mer, sa zone économique exclusive s'étend sur 11 millions km2 dont 400 000 km2 de plateau continental.

Par ailleurs, pour la France, cinquième puissance commerciale du monde, le transport maritime est un outil majeur de son commerce extérieur (cf. graphique ci-dessus).

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr