Un Univers parfait? Quel ennui! Avec la Création ont ainsi été faits des créateurs: NOUS! La faille?

L'immortalité à portée de main et la manipulation se fera par EUX à la barbe des citoyens du monde - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 29/05/2022 à 19h31 par colibrix.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'immortalité à portée de main et la manipulation se fera par EUX à la barbe des citoyens du monde

Les transhumanistes promettent de tuer la mort
à l'aide des nouvelles technologies.
Ce qui n'est pas sans poser de problèmes éthiques.

 

L'homme, un animal comme les autres ? Définitivement non répondent les spécialistes du transhumanisme.

"L'humain va être la première et la seule espèce à prendre le contrôle de sa propre évolution", s'enthousiasme Joël Garreau, journaliste au Washington Post dans le documentaire Le Transhumanisme et l'homme de demain.

 

 

Le transhumanisme ? A l'aide des progrès scientifiques et technologiques, l'homme de demain sera "augmenté". Plus de rides, de perte de cellules ni de neurones, réparation des membres amputés, etc.

Cette science et théorie philosophique recoupe plusieurs domaines (physiologique, neurologique et génétique) pour faire, du mortel humain que nous sommes tous, des surhommes. Ces nombreux domaines scientifiques permettent, par exemple, de recréer de la peau en laboratoire connectée directement à des prothèses électroniques.

Révolution dans le monde de la médecine ! Les amputés, les brûlés, les personnes malformées de naissance pourraient ainsi voir leur vie facilitée avec ces avancées technologiques.

Pour exemple, le coureur sud-africain Oscar Pistorius ou l'athlète et mannequin américaine Aimee Mullins. Cette dernière, a du être amputée au niveau des genoux à l'âge d'1 an. Aujourd'hui, c'est une femme d'affaires avisée, qui assure que son handicap est devenu une force.

 

 

Ce qui relevait du fantasme chez le pape de la science-fiction Isaac Asimov dans Nous les robots, ou qui a tenu en haleine des millions de téléspectateurs lors de la diffusion de l'Homme qui valait 3 milliards dans les années 70, et plus récemment dans Iron man, peut désormais devenir réalité.

Déjà dans l'armée, des exosquelettes permettent aux militaires de soulever des charges qui font leur poids sans le moindre effort.

Mais si ces avancées restent indiscutables en termes de progrès scientifique, les défenseurs du transhumanisme voudrait appliquer ces préceptes au vieillissement naturel. En recréant des cellules génétiquement modifiées ou encore en « réparant » le cerveau grâce au Projet de cerveau humain et récupérer les neurones perdus au fil du temps...

 

 

Pour ces derniers, le vieux mythe de l'immortalité n'a jamais été aussi proche. Dans son ouvrage Humanité 2.0, le principal théoricien de ce courant de pensée, l'Américain Raymond Kurzweil, part du postulat que les interactions entre l'humain et les nouvelles technologies va s'amplifier dans les dix prochaines années.

Difficile de le contredire à l'heure où le numérique envahit l'espace public et où les smartphones sont le prolongement presque naturel de notre main.

Le 30 septembre dernier, l'hebdomadaire américain Time posait la question en une : « Google peut-il résoudre la mort ? ». Deux semaines avant, le géant de l'Internet avait créé une filiale, Calico, permettant de "tuer la mort" ...

 

 

Chez les détracteurs du transhumanisme, l'idée de "se prendre pour Dieu" en n'acceptant pas les conditions de la vie comme elles existent actuellement, est non souhaitable, voire criminelle si l'on se fie à Dan Browne dans son dernier roman Inferno.

 

Un article de Edouard Dropsy, publié par lunion.presse.fr et relayé par SOS-planete

 

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges

 

 

 

Sachant que le bouton vert, COM le bouton rouGe, ne contiennent, inévitablement, que du vide (car c'est bel et bien de RIEN que tout proVIENT, non ?)...

 

...

 

ose quiquer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

L'être humain se considère comme au-dessus des lois qui régissent la Nature, qu'il voit comme "son" environnement; et non pas comme faisant part du même c0rps

 

 

Auteur : Edouard Dropsy

Source : www.lunion.presse.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter colibrix
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.