L'humanité vide les océans plus vite que prévu - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 01/03/2016 à 00h00 par Fred.


L'HUMANITÉ VIDE LES OCÉANS PLUS VITE QUE PRÉVU

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'humanité vide les océans plus vite que prévu

 

(...)

Par exemple, la FAO estime que les prises mondiales ont connu une croissance marquée entre 1950 et 1996, atteignant un sommet de 86 millions de tonnes en 1996. Or, les chercheurs Daniel Pauly et Dirk Zeller évaluent plutôt le volume total pour 1996 à plus de 130 millions de tonnes. Cela équivaut à une sous-estimation de 53 %.

(...)

Données partielles

Au final, il apparaît que la communauté internationale évalue très mal la disponibilité, mais aussi l'épuisement rapide de ressources essentielles pour des millions de personnes (près de 2,6 milliards consomment couramment des protéines issues des produits de la mer, selon l'ONU). (...)

Effondrement en vue

(...)

 

Extrait du documentaire «End of the line», sur la surpêche (en anglais)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Une actualité de Alexandre Shields, publiée par ledevoir.com
et relayée par Demain l'homme ex SOS-planete

 

Et sur la lancée : Une mer sans poissons
 

S'abonner ou faire un don en toute confiance via HELLOASSO

 

Le site Demain l'Homme s'apprête à
franchir la barre des 14.000 visiteurs par jour

Comme tout colibri qui se respecte, notre équipe ne reçoit rien en retour
Paradoxalement, ceci parait NATUREL : quand on aime, on ne compte pas

Dernier don de 50 €, le 20 février 2016, de la part de Pedro. Merci colibri

 

 

 





Auteur : Alexandre Shields - ledevoir.com