L'homme transmet la grippe à des dindes au Canada - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 21/10/2009 à 22h52 par Jacques.


L'HOMME TRANSMET LA GRIPPE À DES DINDES AU CANADA

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'homme transmet la grippe à des dindes au Canada

Information sélectionnée par les colibris

Les dindes sont mortes de rire

20 Octobre 2009

Les autorités sanitaires de l'Ontario minimisent le danger pour la population après la contamination d'un élevage de dindes par le virus de la grippe H1N1.

Un élevage de dindes a été contaminé par le virus de la grippe H1N1, vraisemblablement par l'homme. Les autorités sanitaires de la province canadienne d'Ontario ont annoncé cette contamination mardi 20 octobre mais elles ont minimisé tout danger pour la population.
Il s'agit du deuxième foyer de grippe H1N1 détecté dans un élevage de dindes dans le monde, le premier ayant été enregistré au Chili en août dernier.

Aucun oiseau ni aucun oeuf contaminés n'ont été commercialisés, a souligné l'Agence sanitaire de la plus riche et plus peuplée province canadienne qui a refusé de préciser le nombre de volailles et l'emplacement de l'élevage concernés.

Risque minime

L'éleveur, dont les produits sont commercialisés par la société Hybrid Turkeys, a volontairement décrété une quarantaine dans sa ferme mais l'abattage du cheptel est exclu car les dindes devraient guérir naturellement, ont ajouté les autorités sanitaires ontariennes.

"Je veux assurer les Ontariens que cette situation ne pose qu'un risque minime pour la santé humaine", a déclaré lors d'une conférence de presse télévisée la directrice de l'agence de la Santé publique d'Ontario, Arlene King.

Les seuls symptômes observés sur les dindes contaminées ont été "une baisse de la production d'oeufs qui n'a pas été accompagnée de maladie ou de mortalité", a indiqué Hybrid Turkeys dans un communiqué.

Symptômes grippaux

"Notre hypothèse est que cette situation découle probablement d'une transmission par l'homme", a dit de son côté la responsable de l'agence vétérinaire d'Ontario, Deb Stark.

Peu de temps avant la confirmation de la présence du virus, certains employés de la ferme incriminée présentaient des symptômes "grippaux" mais leur contamination au virus H1N1 reste à confirmer, a précisé Hybrid Turkeys.

L'entreprise a rappelé qu'il a récemment été démontré, à travers les cas chiliens, que la contamination de dindes par le virus H1N1 entraînait une chute de productions des oeufs.

"Bien qu'elle soit rare, cette découverte n'est pas inattendue. Le virus (H1N1) a été identifié par le passé dans des élevages de porcs et de volailles", a confirmé Deb Stark.