L'homme tient l'avenir de la Terre dans ses mains : bienvenue dans l'anthropocène - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/10/2017 à 03h00 par Fred.


L'HOMME TIENT L'AVENIR DE LA TERRE DANS SES MAINS : BIENVENUE DANS L'ANTHROPOCÈNE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'homme tient l'avenir de la Terre dans ses mains : bienvenue dans l'anthropocène

 

L'époque n'a pas encore fait son entrée officielle
dans l'échelle des temps géologiques,
mais c'est la nôtre.
Celle au cours de laquelle l'homme peut tout détruire.

 

Anthropo-quoi ? «Anthropocène», terme proposé par Paul Crutzen, chimiste et météorologue néerlandais nobélisé pour ses travaux sur la couche d'ozone, signifie que l'espèce humaine est devenue la principale force géophysique de la Terre, capable de modifier définitivement son environnement.

 

 

L'impact de ses activités l'emporte en effet, pour la première fois dans l'histoire de notre planète, sur toutes les autres, c'est-à-dire l'ensemble des facteurs naturels.

 

 

Dans cet anthropocène –du grec anthropos, être humain–, l'homme modifie le climat planétaire ainsi que les grands équilibres de la biosphère, essentiellement par la masse de gaz polluants qu'il produit.

 

 

Nous voilà donc passés de l'ère de l'holocène, période géologique d'environ 10.000 ans, stable et relativement chaude, qui suit la dernière ère glaciaire et permet notamment l'agriculture et l'expansion des civilisations, à l'ère de l'anthropocène, qui débute à la fin du XVIIIe siècle avec les prémices de la révolution industrielle.

(...)

 

 

Nos colocataires ? On s'en fiche !

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Benoît Helme, publié par slate.fr, déniché par le Cèdre et relayé par SOS-planete

 

 

 

 

 

 

Testez GRATUITEMENT durant
un mois la version PREMIUM
de Demain l'Homme

 

 

 

 

Les pubs sont justifiées par le simple fait qu'elles viennent épauler l'équipe, afin que ses membres ne se ruinent pas financièrement

Grâce aux cookies éthiques, elles sont -soit dit en passant- informatives et spécialement sélectionnées pour chaque visiteur, selon SES BESOINS

Ainsi, elles ne peuvent pas vous créer de nouvelles envies, inutiles et coûteuses

 





Auteur : Benoît Helme

Source : www.slate.fr