L'homme et nous, les mouches - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/08/2011 à 18h49 par Frédéric Lepers.


L'HOMME ET NOUS, LES MOUCHES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'homme et nous, les mouches

 
Nous sommes des organismes vivants et notre prédateur commun le plus dangereux : c'est l'homme. En quoi est-il plus utile que nous ? Nous a-t-il beaucoup aidées au cours des millions d'années passées.

Par exemple, nous les mouches existons depuis 145 millions d'années alors que l'homme, celui qu'on appelait australopithèque, n'est apparu que depuis 4 millions d'années seulement.

On pourrait lui en conter. D'ailleurs, l'homme en son état actuel d'adulte n'existe que depuis 200.000 années, dont 6.000 années d'histoire et 194.000 années de préhistoire.

 


 

Nous étions bien tranquilles dans ce monde qui était le nôtre avant que l'homme ne vienne tout y bouleverser. Il nous définit comme insecte malpropre alors qu'il l'est cent fois pire que nous. Nous sommes utiles à plus d'un titre puisque nous contribuons à l'élimination de toutes sortes de déchets y compris ceux qu'il génère, cet être nuisible. En quoi, l'homme est-il utile ? Et utile à qui ?

L'homme dévore toute l'énergie de notre terre, il pollue tout ce qu'il touche, il amoncelle des tonnes de déchets et de détritus qu'il jette dans les océans - et ailleurs aussi - où toute la faune marine en meurt quand elle n'est pas collectée à outrance pour alimenter son appétit démesuré. D'autres espèces que la nôtre disparaissent chaque jour parce que l'homme saccage tout pour créer ses villes et empiler partout du béton.

Pour ne prendre que leur seul exemple, nos consoeurs les abeilles ne peuvent plus survivre. Elles meurent après avoir butiné dans les champs humains recouverts de poisons mortels et indigestes. On se demande, entre nous, comment l'homme lui-même peut vivre dans cette atmosphère délétère qu'il s'est créée.

Peut-être l'homme a-t-il compris qu'il n'était ici que pour une courte durée. C'est pourquoi il agit en conséquence. Il doit se dire que la vie étant si courte, autant en profiter.

Nous les mouches, on se demande parfois s'il ne pense jamais à ses propres enfants ! Il parle beaucoup et promet beaucoup de choses. Il dit même que demain il polluera moins. On croit, chez nous, qu'il s'écoute beaucoup parler !

 


 

Quand nous observons l'évolution de notre planète depuis ces 4.6 milliards d'années d'existence, on peut affirmer que l'homme y a peu participé, lui qui n'a existé pratiquement que dans la préhistoire.

Maintenant, il nous envahit partout. Nous n'avons plus d'espace à nous. Quand on volette tranquillement dans notre milieu, cela l'ennuie et il nous pourchasse avec des outils ou de l'air polluant qui achèvent de nous tuer. Il serait certainement heureux de nous voir disparaître comme les dinosaures il y a 64 millions d'années alors qu'il n'existait pas encore.

Et pourtant, on dit que nous sommes toutes des créatures de Dieu, faites à son image. Pourquoi Dieu aurait-il des préférences particulières ? L'homme qui ne fait que passer pourrait repartir aussitôt sans que l'on s'en aperçoive.

Que représente-t-il donc dans la durée de l'Univers ? Seulement 23 secondes sur 24 heures ? Alors que nous, les mouches, nous représentons quand même 14 minutes ! Et dans les quelques secondes qui lui restent, l'homme peut détruire notre univers et nous emporter avec lui.

 

Un article de Jconsult, publié par bettencourtlarbrequicacheraitlaforet.blog.tdg.ch

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts sur Facebook et autres réseaux sociaux.

 





Auteur : Jconsult

Source : bettencourtlarbrequicacheraitlaforet.blog.tdg.ch