Poignante leçon de Vie d'une petite fille : Vous savez, sur la Terre, tout est joli ! (Vidéo 01:02)

L'Homme de Néandertal a disparu... parce qu'il nous était proche - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/01/2012 à 16h56 par paméla faure.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
L'Homme de Néandertal a disparu... parce qu'il nous était proche

 

L'Homme de Néandertal est un rustre qui vivait en concurrence avec l'Homme moderne.

Son incapacité à s'adapter aurait causé sa perte. Ces trois idées reçues pourraient voler en éclat.

Une modélisation informatique conclut en effet que Néandertal avait un comportement aussi sophistiqué que le nôtre.

C'est justement pourquoi il se serait hybridé avec notre espèce et donc pourquoi il aurait disparu...

L'Homme de Néandertal, Homo neanderthalensis, n'est ni l'ancêtre, ni un descendant de l'Homme moderne Homo sapiens.

Ces deux homininés auraient cohabité plus de 10.000 ans durant la fin de la dernière glaciation, jusqu'à ce que H. neanderthalensis disparaisse il y a environ 30.000 ans.

Mais au fait, pourquoi a-t-il disparu ?

De nombreuses hypothèses existent. On dit qu'il aurait eu des capacités intellectuelles, d'adaptation et culturelles, inférieures aux nôtres.

Il aurait perdu contre l'Homme moderne dans des luttes de territoires.

Raisonnement plus radical : Homo sapiens pourrait avoir commis un génocide en exterminant ses concurrents.

Ces trois possibilités s'appuient sur la supériorité de notre espèce.

Face à la grande diversité des hypothèses proposées, Michael Barton, de l'université d'État de l'Arizona, et ses collègues ont développé un modèle basé sur l'observation de 167 fossiles ou de preuves de vie trouvés en Europe orientale.

En tenant compte également du climat de l'époque, ce programme informatique a examiné la manière dont les homininés ont migré et évolué biologiquement et culturellement durant la fin du Pléistocène (entre 128.000 et 11.500 ans avant notre ère).

Les résultats, publiés dans Human Ecology, confirment une nouvelle hypothèse proposée en 2010.

L'Homme de Néandertal et l'Homme moderne se seraient mélangés. Nous partagerions en effet 2 à 4 % de notre génome en commun.

Les grandes capacités d'adaptation de l'Homme de Néandertal.

Face aux changements climatiques importants survenus il y a 40.000 ans, l'Homme de Néandertal aurait été en mesure de s'adapter.

Il aurait migré vers des lieux plus propices à sa survie.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Quentin Mauguit, publié par Futura-Sciences

D'autres articles scientifiques passionnants sur futura-sciences.com

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Quentin Mauguit

Source : www.futura-sciences.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter paméla faure
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.