L'Europe va consulter sur les OGM et l'agriculture bio - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/01/2013 à 21h03 par Jacky.


L'EUROPE VA CONSULTER SUR LES OGM ET L'AGRICULTURE BIO

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'Europe va consulter sur les OGM et l'agriculture bio

 

Le Commissaire européen à l'Agriculture, Dacian Ciolos, a lancé mardi une offensive contre les OGM avec l'ouverture d'une consultation pour demander aux Européens s'ils veulent le développement d'une agriculture biologique.

Les 500 millions de consommateurs de l'UE sont invités à se prononcer sur un questionnaire mis en ligne par la Direction générale Agriculture et développement rural a l'adresse suivante : http://ec.europa.eu/agriculture/consultations/organic/2013_fr.htm

La consultation, ouverte jusqu'au 10 avril 2013, est « anonyme ».

Elle souligne que le terme biologique signifie « sans OGM », demande si cela est une raison du choix des produits biologiques, si les animaux d'élevage bio doivent être nourris avec des produits issus de l'agriculture biologique et interroge sur le rôle de l'étiquetage.

Cette consultation pose la question de la coexistence des OGM et de l'agriculture biologique, et de l'impact des nouvelles règles d'étiquetage.

« L'agriculture biologique n'utilise qu'une partie relativement limitée de la superficie agricole de l'Union européenne --environ 5 %-- mais ce secteur est en pleine expansion du fait d'une demande en croissance constante », soulignent les services de Dacian Ciolos.

Relance du débat

Cette initiative devrait relancer le débat sur les autorisations de culture des OGM dans l'UE, qui sont de la compétence du commissaire chargé de la Santé et des Consommateurs.

Deux OGM seulement ont été autorisés à la culture : la pomme de terre Amflora développée par le groupe BASF et le maïs MO810 du groupe Monsanto. Mais plusieurs pays, dont la France, ont interdit la culture de ce maïs OGM sur leur territoire.

La Commission européenne pourrait donner son aval à la culture de sept autres OGM --six maïs et un soja-- mais elle considère que l'état des débats au sein de l'UE ne se prête pas à une telle décision.

Le processus d'évaluation pour les demandes d'autorisation de culture et de commercialisation d'OGM se déroule en quatre temps : consultation de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) sur les risques pour la santé, demande d'autorisation aux Etats sur la base d'un avis favorable de l'EFSA, procédure d'appel si aucune majorité qualifiée ne se dégage entre les Etats. Enfin, si cette situation perdure, la décision finale revient à la Commission européenne.

A ce jour, l'EFSA n'a jamais rendu un avis négatif, et aucune majorité qualifiée n'a jamais été trouvée entre les Etats pour interdire ou autoriser un OGM.

 

Un article de Daniel Fouray, publié par ouest-france.fr et relayé par SOS-planete

 
Note de Jacques : L'occasion nous est donnée de participer à cette consultation. Ne nous en privons pas. Personnellement j'ai répondu au questionnaire, cela ne demande pas beaucoup de temps. Notre souris a du pouvoir !

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : Daniel Fouray

Source : www.ouest-france.fr