L'Europe va construire le plus grand télescope du monde - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/06/2012 à 20h26 par Mich.


L'EUROPE VA CONSTRUIRE LE PLUS GRAND TÉLESCOPE DU MONDE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'Europe va construire le plus grand télescope du monde

 

L'Europe va construire un télescope de 39,30 mètres de diamètre, qui sera le plus puissant du monde.

C'est la décision prise hier, par le Conseil de l'Observatoire Européen Austral (l'ESO, la structure par laquelle l'Europe finance et gère ses télescopes les plus performants, installés au Chili) réuni à Garching, en Allemagne.

Le feu vert donné au programme E-ELT (European Extremely Large Telescope) qui pèse un peu plus d'un milliard d'euros autorise les plus grands espoirs pour les astrophysiciens européens et d'autres pays qui utiliseront cet oeil vers le ciel et l'Univers. Un oeil de 39,30 mètres de diamètre, composé d'un miroir segmenté qui sera construit en moins d'une décennie sur le Cerro Armazones au nord du Chili dans les Andes.

Passer de 10 mètres – la dernière génération de télescopes terrestres– à 39 mètres, c'est multiplier par près de vingt tant le nombre de photons récupérés d'un objet céleste que la résolution de son image. Surgiront alors de l'obscurité des objets aujourd'hui invisibles ou juste entr'aperçus : premières galaxies ou les exoplanètes, objets transneptuniens, aux confins du système solaire, le centre galactique et son trou noir, les supernovae lointaines.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Sylvestre Huet, publié par sciences.blogs.liberation.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Sylvestre Huet

Source : sciences.blogs.liberation.fr