L'Europe offre 7 milliards d'euros aux pays pauvres - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/12/2009 à 17h11 par Tanka.


L'EUROPE OFFRE 7 MILLIARDS D'EUROS AUX PAYS PAUVRES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
L'Europe offre 7 milliards d'euros aux pays pauvres

Information recueillie par Tanka.

La France, le Royaume-Uni et l'Allemagne financeront chacun 20 % de l'enveloppe d'aides publiques pour aider les pays pauvres à faire face aux changements climatiques dans les trois prochaines années.

L'Europe aiguise sa stratégie pour une fin de partie périlleuse à Copenhague. Pressant les États-Unis d'abattre enfin leurs cartes, les Vingt-Sept ont poussé vendredi 7,2 milliards d'euros sur la table afin d'aider les pays pauvres face au changement climatique. Mais c'est avec l'Asie - la Chine surtout - que risque de se livrer le dernier bras de fer.

À sept jours de l'échéance, l'UE a resserré les rangs. La France, le Royaume-Uni et l'Allemagne financeront chacun 20 % de l'enveloppe d'aides publiques fixée vendredi pour 2010, 2011 et 2012. L'Afrique est ouvertement courtisée. «Nous avons besoin d'elle pour obtenir un accord ambitieux», explique Nicolas Sarkozy. Il recevra mercredi à l'Élysée les dirigeants des pays du bassin du Congo, en compagnie de Gordon Brown. Avec une priorité : la forêt tropicale.

Calendrier bousculé

Ensuite, les échéances se bousculent. Les Européens se sont donné rendez-vous à Copenhague jeudi, veille de l'arrivée de Barack Obama. Angela Merkel et le président français pourraient y faire un saut dès mercredi. Au centre de leur inquiétude : la Chine, premier pollueur de la planète et pays réfractaire à tout contrôle international de ses émissions. «Sans elle, nous n'y arriverons pas», lâche la chancelière. Au bout du compte, «le problème, ce pourrait bien être l'Asie, c'est-à-dire l'Inde et bien sûr la Chine, ajoute Nicolas Sarkozy. Rien n'est acquis».

Pour en savoir plus sur la situation planétaire