L'Europe exporte la surpêche hors de ses eaux - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 15/05/2011 à 11h23 par Tanka.


L'EUROPE EXPORTE LA SURPÊCHE HORS DE SES EAUX

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
L'Europe exporte la surpêche hors de ses eaux

 

Près de 9 espèces sur 10 sont surexploitées ou au bord de la surexploitation dans les eaux européennes. Mais, au lieu de s'attaquer au problème de la surpêche dans ses eaux, l'Union européenne a opté pour la délocalisation d'une partie de ses flottes de pêche, notamment dans les eaux de certains pays en développement. Selon Greenpeace, 718 navires de l'UE pêchent à l'extérieur des eaux européennes, dont 100 navires pour la France (14 %).

L'Europe assure un quart de ses prises hors de ses eaux, les bateaux industriels opérant dans ces zones étant généralement plus longs que des terrains de football (100 mètres). Les pêcheurs artisanaux, notamment du Sénégal (1) et de Mauritanie, assistent ainsi à la diminution des stocks de poissons et à la destruction des ressources marines, pillées par des opérateurs étrangers.
 

 
Dans le cadre de la Politique commune des pêches (2), l'Union européenne a mis en place 16 accords de pêche avec des pays tiers, dont 7 avec des pays d'Afrique de l'Ouest. Mais ces accords se font dans une opacité totale, entretenue par des « gouvernements souvent corrompus ».

Aussi, dans le cadre de la réforme de la politique commune des pêches, Greenpeace demande notamment l'abandon progressif des accords en cours au profit d'accords d'approvisionnement durables, là où l'UE ne peut pas être auto suffisante. Les défis en jeu sont le maintien des revenus des populations locales et des emplois, le respect du droit d'accès aux ressources ainsi que la sécurité et la souveraineté alimentaire des populations concernées.

1- Au Sénégal, 600 000 personnes dépendent de la pêche pour assurer leurs moyens de subsistance.

2- Depuis 1984, les Etats membres de l'Union européenne disposent d'une politique commune des pêches (PCP). Théoriquement, elle est chargée d'encadrer les pratiques de pêches dans les eaux européennes ainsi que les activités des navires européens dans les eaux internationales ou celles d'autres pays. La PCP étant réformée tous les 10 ans, le processus commence mi 2011 pour aboutir fin 2013.

 

Un article de Cécile Cassier, publié par Univers-nature

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Cécile Cassier

Source : www.univers-nature.com