L'Europe chemine vers la société du recyclage - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/01/2011 à 18h52 par Tanka.


L'EUROPE CHEMINE VERS LA SOCIÉTÉ DU RECYCLAGE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
L'Europe chemine vers la société du recyclage

La Commission européenne a publié hier un rapport sur les performances des États membres en matière de maîtrise et de recyclage des déchets.

Celui-ci révèle que certains États membres ont enregistré d'énormes progrès, mais qu'il reste encore du chemin pour que l'Europe devienne une "société du recyclage" qui non seulement limite sa production de déchets mais aussi les utilise comme une ressource.

Plus de croissance et moins de déchets

Le rapport montre que, dans la plupart des États membres, la production globale de déchets semble au mieux se stabiliser ou, tout du moins, progresser à un rythme plus lent que la croissance économique.

Au cours de ces dix dernières années, la production de déchets municipaux s'est stabilisée autour de 524 kg par an et par personne, tandis que la consommation des ménages enregistrait sur la même période une progression d'environ 16 %.

Mais il reste de multiples exemples de gaspillages.

Ainsi, 25 % de la nourriture achetée par les ménages de l'Union européenne finit à la poubelle.

On pourrait éviter environ 60 % de ce gaspillage, ce qui se traduirait par une économie de quelque 500 € par ménage et par an.

Des résultats contrastés et un gros potentiel d'amélioration

On constate d'énormes disparités entre États : le taux de recyclage varie en effet de quelques points de pourcentage à 70 %.

Dans certains États membres, la mise en décharge a quasiment disparu, alors que dans d'autres, plus de 90 % des déchets finissent encore enterrés.

La recette pour faire mieux ? Combiner des instruments économiques et juridiques sur le modèle des États membres les plus performants :

* l'interdiction de la mise en décharge ;
* l'extension du principe de la responsabilité du producteur à une série de flux de déchets supplémentaires ;
* une plus grande cohérence entre la conception des produits et les politiques en matière de déchets ;
* renforcer la participation des parties prenantes et sensibiliser l'opinion.

Législation : certains pays traînent les pieds
La Commission constate que près de 20 % des procédures d'infraction en rapport avec l'environnement portent encore sur la question des déchets.

Or, comme l'ont montré des événements survenus récemment en Hongrie et en Italie, la pleine et entière mise en oeuvre de la législation sur les déchets est essentielle à la protection de la santé publique et de l'environnement.

Alors que le délai de rigueur était fixé au 12 décembre 2010, de nombreux pays de l'Union européenne n'ont toujours pas transposé en droit national la nouvelle directive-cadre sur les déchets.

Les États membres disposaient d'une période de transition de deux ans pour mettre en place les mesures nécessaires en vue de se conformer à la nouvelle directive.

Or, ils sont peu, jusqu'ici, à avoir informé la Commission de la transposition du texte.

La Commission suit la situation de près et, le cas échéant, prendra des mesures à l'encontre des États membres qui n'appliquent pas la directive.

La nouvelle directive insiste sur la prévention des déchets

S'appuyant sur la notion de cycle de vie des produits, cette nouvelle directive introduit une hiérarchisation contraignante dont découle l'ordre de priorité des différents modes de traitement des déchets.

La première de ces priorités est la prévention des déchets, suivie du réemploi, du recyclage et des autres formules de valorisation.

Quant aux opérations d'élimination telles que la mise en décharge, elles ne sont admises qu'en dernier recours.

La directive oblige les États membres à moderniser leurs plans de gestion des déchets et à mettre en place, pour 2013, des programmes de prévention des déchets.

Les États membres devront en outre recycler 50 % de leurs déchets municipaux et 70 % de leurs déchets de construction et de démolition d'ici à 2020.

Devenez lanceur d'alertes

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : lesinfosvertes.hautetfort.com

Source : lesinfosvertes.hautetfort.com