Couvre-feu ? Rouge à lèvres de première nécessité; livres et chaussettes non essentiels! Où va-t-on?

L'étrange signal "Wow !" : extraterrestre ou phénomène astronomique ? - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/05/2013 à 22h59 par mich.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
L'étrange signal "Wow !" : extraterrestre ou phénomène astronomique ?

 

Dans le monde scientifique, pas de confirmation sans vérification

Depuis plus de quarante ans, des radiotélescopes sont braqués en permanence vers l'espace à la recherche de signaux extraterrestres. C'était le cas de "The Big Ear", comprenez "la Grande oreille", un appareil de l'Université de l'Ohio rattaché au projet SETI.

Aujourd'hui, nous n'avons aucune preuve de l'existence ou l'inexistence d'une intelligence extraterrestre pourtant, le 15 août 1977, le radiotélescope américain détecta un signal bien curieux que les scientifiques n'ont toujours pas pu déchiffrer.

Noté sous le nom "6EQUJ5", le signal a duré 72 secondes et était trente fois plus fort que le bruit environnant. L'astrophysicien Jerry R. Ehman, présent au moment de la détection de l'onde radio, fut si surpris qu'il inscrivit "Wow!" (1) sur le document. Il donna par la même occasion un nom plutôt sympathique au signal.

 

 

En 1995, le programme SETI se développe avec SETI)at(Home qui permet aux particuliers de participer à la recherche en mettant leurs ordinateurs en réseaux. Le programme bénéficie ainsi d'une plus grande puissance de calcul. Pourtant les scientifiques ne sont par parvenus à détecter un autre signal significatif et n'en connaissent toujours pas la source.

Dès sa détection, les astrophysiciens ont travaillé sur les données dont ils disposaient afin de trouver une explication plausible. Il a été rapidement exclu que l'onde provienne d'une planète voisine à la Terre, d'un astéroïde ou de la Terre elle-même. Le signal a en effet une fréquence proche de 1420 MHz, or celle-ci est interdite sur notre planète car réservée aux radiotélescopes.

Il pourrait donc s'agir, comme ils l'espèrent, de la trace d'une vie extraterrestre mais aussi d'un phénomène astrophysique, et donc tout à fait naturel mais inconnu.

 

 

Quant à aller vérifier d'où vient exactement le signal, ce serait un travail fastidieux voire impossible. Les astrophysiciens ont localisé sa source dans la constellation du Sagittaire sans avoir plus de précision. Il leur faudrait donc entendre un nouveau signal provenant de la même zone ce qui ne s'est malheureusement jamais reproduit.

Le mystère reste donc entier mais tous les espoirs sont permis.

 

Un article de lalibre.be, relayé par  

SOS-planete

 

(1) En savoir plus sur le signal Wow !

Durée du signal : 72 secondes. Source Sagittarius

 

 

Comment lire ce code ? (voir image tout en haut du post)

Chacune des 50 premières colonnes de la feuille montre les valeurs successives d'intensité reçue par le Big Ear radio télescope, dans chaque canal (10 kHz), avec un intervalle de 12 secondes successives. Afin de conserver de l'espace sur la feuille, Bob Dixon et Jerry Ehman ont décidé d'utiliser une méthode codée qui ne donnerait des résultats qu'en caractères alphanumériques pour chaque intensité.

 

 

Leur ordinateur était programmé pour garder une mise à jour constante pour chaque canal. L'intensité finale était alors divisée en valeur rms pour obtenir une échelle. Enfin, ils décidèrent de ne baser que l'entière valeur de cette intensité échelonnée, sur une portée de 0 à 9 999. La valeur tronquée du 0 était représentée par un blanc (espace).

Pour les échelles d'intensité de 10 à 35 inclus, ils utilisèrent les lettres capitales de l'alphabet. Ainsi, la valeur 10 était imprimée comme étant "A", 11 étant "B", etc. Si l'échelle d'intensité dépassait les 36,0, le programme reprenait simplement à zéro.

 

 

La valeur "U" est la valeur la plus forte jamais vue. Bob et Jerry ne pensent pas que l'intensité du signal puisse être dépassée.

Sachant que tous les autres chiffres imprimés ne dépassaient pas la valeur d'intensité de 2, et en utilisant la méthode ci-dessus, on se rend compte alors que l'intensité du code est exceptionnelle :

6 ? gamme 6,0 - 6,999...
E ? gamme 14,0 - 14,999...
Q ? gamme 26,0 - 26,999...
U ? gamme 30,0 - 30,999...
J ? gamme 19,0 - 19,999...
5 ? gamme 5,0 - 5,999...

Source

 

 

 

Découvrez nos posts qui font le buzz sur la Toile
Notre page officielle Facebook, dynamisée par Annem
Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 


Recommandez-le à vos amis

 

Auteur : lalibre.be

Source : www.lalibre.be

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter mich
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.