Un lièvre de plus : Comment, en pleine "pandémie de mondialisation", faire l'amour avec une I.A. ?

L'EPFZ a développé un système pour chauffer sans émettre de CO2 - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/11/2013 à 08h00 par Jacky.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
L'EPFZ a développé un système pour chauffer sans émettre de CO2

 

L'EPF Zurich a développé un système qui permet de chauffer ou de refroidir une maison sans émettre de CO2. L'énergie solaire est stockée en été à 500 m de profondeur dans le sol et elle est réutilisée en hiver pour chauffer. Un groupe d'entreprises veut commercialiser ce concept appelé "2SOL".

Ce système est adapté pour des immeubles locatifs et des entreprises, a indiqué Patrick Hofer-Noser, président de l'alliance "2SOL", à Zurich. Il n'est actuellement pas encore rentable pour une maison familiale.

Avec "2SOL", on peut chauffer un immeuble même le jour le plus froid de l'année, a précisé le professeur de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich Hansjürg Leibundgut. L'élément le plus important du système est un collecteur hybride développé par la haute école.

Ce collecteur transforme l'énergie solaire en électricité et en chaleur. C'est à la fois une installation photovoltaïque qui livre du courant solaire et un collecteur solaire pour chauffer l'eau et alimenter la zone de stockage de chaleur à 500 m de profondeur.

Pompe à chaleur coaxiale

La liaison entre la zone de stockage sous terre et l'immeuble est assurée par une pompe à chaleur coaxiale en polyester qui ressemble à une lance à incendie de pompier.

Avec 80 m2 de collecteurs hybrides sur un toit, "2SOL" peut chauffer une surface utile de 750 m2, selon Hansjürg Leibundgut. C'est l'équivalent d'une immeuble locatif de trois étages abritant sept familles.

Le coût d'installation du système "2SOL" est estimé entre 5000 et 6000 francs par personne dans un immeuble locatif. Financièrement, la rentabilité du système dépend de l'évolution du prix du pétrole, a encore souligné Hansjürg Leibundgut.

 

Un article de swissinfo.ch, déniché par Alain et relayé par  

SOS-planete

 

Nouvelles quotidiennes des 30 colibris lanceurs d'alerte de Greenpeace

 

 

Pour la maintenance et le développement du site, merci de glisser ICI 5 euros

BOX béton pour nous envoyer vos propres trouvailles!

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

Auteur : Rédaction swissinfo.ch

Source : www.swissinfo.ch

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Jacky
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.