L'énigme des pubertés précoces - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/04/2012 à 16h35 par Tanka.


L'ÉNIGME DES PUBERTÉS PRÉCOCES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
L'énigme des pubertés précoces

 
Fillettes réglées à 8 ans ou malformations génitales chez les garçons : le Pr Charles Sultan met en cause certains polluants et sonne l'alarme

Elles ont 6 ou 7 ans et leurs seins apparaissent. Des fillettes comme elles, le Pr Charles Sultan en reçoit presque chaque jour au CHU de Montpellier, où il dirige les départements d'endocrinologie pédiatrie et d'hormonologie. C'est "trois à cinq fois plus" qu'il y a dix ans. Récemment, ce médecin a même publié dans la revue Gynecological Endocrinology une étude portant sur une fillette française âgée de 4 mois qui présentait des seins volumineux et des saignements vaginaux. Un cas extrême, rarissime.

Mais tous les praticiens le constatent : les entrées en puberté se font de plus en plus tôt. Au CHU de Toulouse, l'endocrinologue Catherine Pienkowski confie ainsi établir "une dizaine de bilans de puberté précoce par semaine". Nos horloges biologiques sont-elles détraquées?

Une puberté est qualifiée de précoce lorsque le premier signe, le développement mammaire, survient avant 8 ans. Aujourd'hui, en France, la fréquence à 8 ans serait de 10 pour 10.000 filles. Le taux tombe à 2,5 à 6 ans, et à 0,5 avant 4 ans. Mais l'écart séparant la normalité de l'anormalité semble se rétrécir.
 

(...)

 
Pour lire la suite, cliquer ICI
 

Un article de Juliette Deme, publié par Le JDD
 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Juliette Deme

Source : www.lejdd.fr