La quête des milliardaires : devenir immortels et coloniser les planètes habitables les plus proches

L'éléphant déclaré héritage national en Inde - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/09/2010 à 15h08 par Lo.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'éléphant déclaré héritage national en Inde

Pour promouvoir la sauvegarde de l'espèce, le gouvernement indien a déclaré l'éléphant d'Asie Héritage National.

Véritable instrument de mesure de la qualité des rivières du sous-continent, le dauphin du Gange avait été consacré l'an passé animal aquatique national par le gouvernement indien. L'objectif était d'attirer l'attention sur cette espèce gravement menacée (NDLR : Elle est d'ailleurs inscrite à l'annexe I de la CITES et figure dans la liste rouge de l'UICN).

C'est désormais au tour de l'éléphant de bénéficier de la bienveillance étatique. Cette fois encore les autorités ont voulu interpeller sur la nécessité de protéger l'espèce, sur le modèle de la campagne nationale de préservation du tigre «Save the tiger».

D'après les experts la population de pachydermes atteint aujourd'hui 26 000 individus (dont 3 500 en captivité). Le braconnage et la perte d'habitat naturel, en partie imputable au développement soutenu des cultures, sont les principales menaces auxquelles les éléphants ont à faire face.

Dans certaines zones du pays, le commerce illégal des défenses a entraîné une forte réduction de la population d'individus mâles (NDLR : jusqu'à 1 seul mâle pour 100 femelles par endroits), ce qui par extension pose la question de la reproduction de l'espèce.

Par la voix du ministre de l'Environnement Jairam Ramesh, le gouvernement a officialisé l'amendement prochain de la Déclaration de Protection de la Biodiversité. Prévu pour cet hiver, il consistera notamment à mettre en place une Commission Nationale de Protection des Eléphants qui à la demande des spécialistes de la sauvegarde des pachydermes devrait se voir dotée de moyens conséquents.

Eviter une diminution trop importante des stocks de l'espèce passe par la multiplication des réserves naturelles en Inde, une surveillance accrue des populations, une chasse aux braconniers et un strict respect des corridors de migration (NDLR : déplacements de populations et frein au développement d'activités humaines susceptibles de perturber ces déplacements).

Les autorités ont souhaité agir plus tôt que dans le cas du tigre qui, malgré les efforts consentis ces derniers mois, continue d'être chassé pour ses organes destinés au marché de la médecine traditionnelle chinoise. Espérons que cette prise de conscience moins tardive soit couronnée de succès...

SOS-planete

Auteur : zegreenweb

Source : www.zegreenweb.com

  • Lire les commentaires
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Lo
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.