L'Égypte refuse les aliments OGM - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/08/2009 à 17h36 par Michel WALTER.


L'ÉGYPTE REFUSE LES ALIMENTS OGM

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'Égypte refuse les aliments OGM

Information sélectionnée par Michel

Écrit par Valérie Tremblay Le 19 août 2009

Dorénavant, il n'y aura plus d'aliments génétiquement modifiés en sol égyptien. La semaine dernière, le ministre de l'Agriculture Amin Abaza a décrété que chaque produit agricole importé devra être certifié « sans OGM » par le pays producteur. La même règle s'appliquera pour les produits exportés. La nouvelle vient l'agence de presse égyptienne MENA, reprise par Reuters. Si le gouvernement est rempli de bonnes intentions, les négociants s'interrogent sur la faisabilité de la démarche.

« Il n'y a plus un seul cargo de produits agricoles qui va entrer au pays sans subir un examen, particulièrement le blé, le maïs et le soja », a ordonné Amin Abaza. Selon Reuters, qui a relayé l'information, c'est un lot de blé russe, rejeté à la frontière, qui a enflammé le débat. Les membres du parlement demandent l'application de règles plus strictes. Ils réclament de même une plus grande autosuffisance en agriculture.

Si les négociants restent dubitatifs, c'est parce qu'une partie des importations actuelles contiennent des OGM. « Cela signifie par exemple qu'il sera possible d'importer seulement de l'huile de soja du Brésil. Il faudra exclure les production américaines et argentines », confie un négociant. Ces trois pays sont les plus grands producteurs d'huile de soja. Il ajoute qu'il serait «extrêmement difficile de garantir que l'huile de soja brésilienne soit sans OGM dans la mesure où cet État a une grande production OGM, et qu'il serait possible que du soja OGM soit mélangé avec su soja non OGM ».

L'Égypte est l'un des plus grands importateur de blé. Il importe également du maïs, de l'huile alimentaire et du sucre. Il exporte également des fruits et des légumes, particulièrement en Europe. L'Egypte est aussi un grand producteur de coton, dont la moitié de la production viendra d'OGM d'ici 2010. Mais l'interdiction des OGM ne semble concerner que les aliments...