L'écologie chambardée par les changements climatiques - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/01/2012 à 20h06 par Fred.


L'ÉCOLOGIE CHAMBARDÉE PAR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'écologie chambardée par les changements climatiques

 
Titre initial :
Selon la NASA
L'écologie chambardée par les changements climatiques

 

Plusieurs régions canadiennes vivront d'importantes transformations écologiques au cours du prochain siècle, prévoit la NASA.

Des scientifiques de l'agence spatiale affectés au Jet Propulsion Laboratory ainsi que des chercheurs du California Institute of Technology ont analysé l'adaptation potentielle de la végétation aux changements climatiques causés par la hausse des gaz à effet de serre créés par l'humain au cours des trois prochains siècles.

« Bien que la fonte des glaciers, la hausse du niveau des océans et les autres changements environnementaux sont importants, en fin de compte, ce sont les conséquences écologiques qui importent », a souligné le chercheur principal, Jon Bergengren.

Selon une modélisation par ordinateur, une des conséquences sera que les terres qui ne sont pas couvertes par la glace ou les déserts verront au moins 30 % de changements dans la végétation, forçant les humains et les animaux à s'adapter ou même à déménager.

Les changements climatiques et environnementaux vont perturber l'équilibre entre la végétation et les espèces animales, réduire la biodiversité et affecter les eaux, avancent les chercheurs.

En Amérique du Nord, les régions des Grands Lacs et des Prairies seraient très affectées par ces transformations écologiques.

La toundra, les forêts et les cultures dans les Prairies seront très touchées, prévoient d'ailleurs les chercheurs.

Les simulations des scientifiques sont basées sur les projections contenues dans un rapport des Nations Unies sur les changements climatiques qui anticipe que le niveau des GES va doubler d'ici 2100.

Alors que la végétation et les animaux se sont adaptés aux saisons et aux grands changements climatiques, comme la fin de l'ère glaciale, l'étude croit que la faune et la flore ne sont pas en mesure de suivre le rythme des changements climatiques accélérés par les activités humaines, comme l'agriculture et l'urbanisation.

 

Un article de Agence QMI, publié par fr.canoe.ca

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Agence QMI

Source : fr.canoe.ca