Le présent Grand déséquilibre peut mener à une vraie prise de Conscience individuelle internationale

L'avenir de l'agriculture : l'importance des secteurs non alimentaires - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/06/2011 à 12h46 par Kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'avenir de l'agriculture : l'importance des secteurs non alimentaires

 

Les questions liées à l'agriculture et à l'alimentation sont au coeur des préoccupations quant à la sécurité alimentaire et à la capacité de nourrir 9 milliards de personnes d'ici 2050. Certains groupes font de l'utilisation de l'agriculture à des fins non alimentaires, comme l'éthanol et le biodiesel, une question morale, et pensent que le rôle des agricultrices et agriculteurs est de nourrir les personnes affamées et non de fournir du carburant aux véhicules.

Bien que l'agriculture concerne à priori la production alimentaire, elle assume un rôle accru au sein de presque chaque clanur de l'économie, et cela, pour de très bonnes raisons environnementales et économiques. Les produits agricoles sont des biens de substitution logique pour de nombreuses ressources non renouvelables, comme le pétrole, les minéraux, les métaux, les plastiques ainsi que d'autres produits fondés sur la chimie.

Les agricultrices et agriculteurs ne nourriront pas seulement 9 milliards de personnes d'ici 2050, ils produiront également des biocarburants, de la biomasse énergétique, des biopesticides, des biofertilisants, des plastiques pour utilisation résidentielle et industrielle, des produits pharmaceutiques (médicaments), des vêtements, d'autres fibres, et même des produits électroniques. L'agriculture devient un clanur de «ressources biologiques». Le dictionnaire définit : ressource biologique (noun) 1. Toute ressource d'origine biologique.

 


 

L'exploitation agricole jouera un rôle très important à l'avenir dans l'économie en général. Bien qu'on accorde la priorité aux systèmes alimentaires durables, les domaines de la science et de la technologie les suivent de près en matière de recherche de solutions de rechange et de biens de substitution biologiques pour tous les produits chimiques, minéraux et métaux non renouvelables qui vont venir à manquer ou devenir plus coûteux à acquérir.

Cela fait partie du mantra de durabilité : «réduction, réutilisation, recyclage» et les systèmes de production agricole de l'avenir incluront davantage de cycles de substances nutritives, particulièrement du phosphore provenant des effluents urbains et industriels et les réutiliseront dans l'agriculture.

Le territoire est-il suffisant pour produire les aliments ainsi que tous les autres produits industriels ? La réponse est «oui». Chose intéressante, la plupart des produits biologiques sont extraits de petites quantités d'une plante ou d'une graine et le reste demeure dans l'industrie alimentaire ou de l'alimentation animale. Par exemple, l'amidon du maïs et du blé est utilisé pour produire de l'éthanol, les protéines, fibres et autres substances nutritives restantes sont conservées et utilisées en tant qu'aliments du bétail très utiles. Les plastiques biologiques sont extraits de la fibre du blé, de la paille de lin, de l'huile végétale usée, de l'amidon du maïs ou de l'amidon de pois, les composantes restantes demeurent dans le système alimentaire. Aucun gaspillage.

Que cela signifie-t-il pour les agricultrices et agriculteurs ? Cela signifie de nouveaux marchés, de nouvelles occasions, ainsi que de nouvelles responsabilités. Les agricultrices et agriculteurs deviendront des protecteurs de l'écosystème, non seulement en développant des systèmes alimentaires durables, mais également en fournissant la plupart des autres clanurs de l'économie du 21e siècle.

C'est un message exceptionnel pour les jeunes qui analysent les tendances, il s'agit d'une période intéressante pour commercer une carrière dans le domaine de l'agriculture, de l'alimentation et des ressources biologiques. L'agriculture exige déjà des producteurs de céréales et des gestionnaires de cheptels vifs très spécialisés, et l'intégration des composantes de ressources biologiques exigeront des compétences techniques dans chacune des autres activités professionnelles et professions au sein de l'économie.

Personne ne peut prédire l'avenir, mais l'agriculture et l'exploitation agricole semblent suivre une tangente ascendante.
 

Un article de Al Scholz, publié par Farmcentre

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : Al Scholz

Source : www.farmcentre.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.