L'autorisation des haricots transgéniques brésiliens - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/09/2011 à 21h48 par Jacques.


L'AUTORISATION DES HARICOTS TRANSGÉNIQUES BRÉSILIENS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

 
Titre original :
L'autorisation des haricots transgéniques brésiliens a des répercussions sociales, affirme ANBio

 

SAO PAULO : Le premier OGM entièrement élaboré au Brésil comporte
des avantages pour les fermiers et leur famille, en réduisant les dommages
causés par les insectes qui détruisent jusqu'à 85% des cultures de
haricots traditionnelles

La Brazilian National Technical Commission on Biosecurity (CTNBio) a approuvé aujourd'hui le premier OGM entièrement conçu au Brésil, des pois transgéniques résistants à la maladie dite de " la mosaïque du haricot par une souche du BYMV ", qui est transmises par la " mouche blanche ". Madame Leila Oda, chercheur et Présidente de la National Biosafety Association (ANBio), a affirmé que les haricots transgéniques développés au Brésil bénéficiaient à la fois aux producteurs et aux consommateurs.

" À part le fait qu'il s'agisse de la première technologie transgénique qui soit à 100% brésilienne, l'impact sera très positif sur une culture qui est majoritairement pratiquée par un groupe de petits producteurs ", a expliqué Mme Oda, qui est également ancien Présidente de CTNBio. " Les avantages sont multiples à la fois pour les cultivateurs et pour les millions de consommateurs brésiliens. " La semence des haricots génétiquement modifiés (OGM) fut élaborée par la Brazilian Agricultural Research Corporation (Embrapa), un établissement de recherche publique lié au gouvernement fédéral.

Mme Oda a également souligné qu'au Brésil, la culture des haricots avait une grande importance sociale, du fait qu'elle était surtout pratiquée par de petits producteurs, et 80% de la production provient de propriétés dont la surface est de 100 hectares ou moins. En outre, les haricots constituent un des aliments les plus consommés par les Brésiliens, et la source principale de protéine végétale, de fer et de nombreuses vitamines.

" Cette autorisation est un grand soulagement pour les producteurs, puisque le virus de la mosaïque du haricot provoque des pertes pouvant aller jusqu'à 85% des cultures de haricots au Brésil, soit un volume qui pourrait nourrir entre 9 et 18 millions de personnes additionnelles ", a précisé Madame Oda. Le Brésil est le plus grand producteur et consommateur de haricots. La production mondiale de haricots dépasse les 12 millions de tonnes.

Un aliment sans danger

Selon la Présidente de l'ANBio, les haricots transgéniques brésiliens ne représentent aucun danger pour les êtres humains et ne diffèrent pas des haricots traditionnels, composant les mets culinaires les plus appréciés au Brésil. " Tous les OMG produits dans le pays sont hautement fiables, du fait que ces derniers sont strictement testés, au cas par cas, avant d'être jugés propres à la consommation, conformément à la Législation brésilienne sur la biosécurité, qui est considérée comme étant l'une des plus strictes au monde ", a-t-elle ajouté.

Madame Oda souligne l'importance de la biotechnologie pour pouvoir augmenter la production de nourriture. " Dans la période de crise alimentaire dans laquelle nous vivons, lorsque le monde connait un besoin grandissant de nourriture, des semences sans danger pour la santé et plus efficaces constituent la meilleure alternative pour améliorer les rendements des cultures ", conclue-t-elle.

À propos de ANBio

La National Biosafety Association (ANBio) fut créée en 1999 afin de divulguer des informations au sujet des progrès accomplis par la biotechnologie moderne et ses mécanismes de contrôle. L'ANBio promeut les connaissances sur les pratiques en matière de biosécurité tout en assurant la formation et un encadrement par des professionnels qui introduisent la biosécurité dans les établissements de recherche et d'enseignement dans le domaine de la biomédecine. Pour plus d'informations, veuillez consulter : http://www.anbio.org.br

 

Un article de la rédaction bolsamania

 
Lien corrompu : cliquer ici pour accéder à la page

 

Note de Jacques : A quand le haricot qui ne produit pas de gaz à effet de serre ?

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Rédaction bolsamania

Source : www.bolsamania.fr