L'appel de la Terre ou le cri du coeur face à l'incompréhensible - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/02/2010 à 10h19 par Jacques.


L'APPEL DE LA TERRE OU LE CRI DU COEUR FACE À L'INCOMPRÉHENSIBLE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'appel de la Terre ou le cri du coeur face à l'incompréhensible

La lettre publiée ci-dessous n'est pas directement liée à la vaccination, toutefois, elle concerne notre liberté de choix en santé et par conséquent nous concerne tous. N'hésitez pas à la faire circuler.

Le testament de L'Armoire aux Herbes,
Écho sensible de la réalité québécoise.

Pour la première fois en trente ans, il n'y aura pas de serre remplie à craquer d'herbes et de fleurs en devenir, pas de merveilleux jardins à perte de vue, pas de production de plantes médicinales, pas de transformation en nos excellents produits de santé. C'est avec beaucoup de peine et le coeur très gros que j'ai dû finalement arriver à cette conclusion, forcée de le faire par la conjecture actuelle.

Ma chère Armoire aux Herbes écoulera cette année les produits qui nous restent, bons au moins jusqu'en 2012, puis, elle devra fermer ses portes. Il est impensable d'engager les frais encourus par une autre saison agricole, tous ces salaires des jardiniers et transformateurs animés par l'esprit le plus pur de la tradition herbale, alors qu'il devient rapidement impossible d'offrir nos produits d'herboristerie aux clients qui les aiment et les réclament dans les magasins de produits naturels.

Nous vivons depuis dix ans sous les menaces, dans un climat d'insécurité et dans la nécessité de tout justifier aux yeux de personnes qui ne connaissent rien de notre réalité. Nous décidons de retirer de sur nos têtes cette épée de Damoclès qui a miné nos énergies et brisé nos coeurs. Nous choisissons la paix et la liberté et la conséquence de choix, c'est le retrait stratégique et volontaire.

.../...

Non, je ne vendrai pas à rabais toutes les vivaces qui sont ici. Je respecte trop la terre pour lui arracher ses enfants par les racines pour des raisons économiques. J'ai toujours partagé généreusement mes amies les plantes. De nombreux jardins du Québec sont les rejetons de cette florissante Armoire aux Herbes. Je continuerai à être la gardienne dévouée de cette terre que j'aime tant.

J'aurai beaucoup de peine quand, ayant trouvé pour elles des personnes aimantes et accueillantes, mes juments devront me quitter car je n'aurai plus les moyens de les nourrir, ni d'usage pour leur fumier, source animale de tous nos composts.

J'aurai beaucoup de peine quand on démantèlera la grande serre, afin qu'elle puisse continuer de servir ailleurs, le grand séchoir qui nous a aidé à créer les plus belles tisanes au monde, ceci dit sans le moindre orgueil.

Sachez que je ne suis pas inquiète de ma survie personnelle. On a besoin de peu quand on avance en âge.

Ma richesse dans cette vie, ce fut d'avoir vécu pleinement mon rêve, d'avoir généré de tels jardins et d'avoir pu promouvoir, avec leur assistance, beauté, santé et vie de l'âme. Toutes mes économies y sont passées. Et Dieu sait que je ne regretterai jamais d'avoir fait ce choix. C'est ce qui a justifié tout mon enseignement et mes plus belles découvertes.

Il me reste à me mettre totalement d'accord avec ma destinée de maintenant, soit ce retrait et cette imminente fermeture, à cause d'un système politico-social qui manque de vision et de profondeur. Mais c'est là où nous sommes, n'est-ce pas? Il paraît qu'on a les décideurs qu'on mérite. Cette épreuve deviendra-t-elle une motivation de plus pour continuer de partager la connaissance, la vision d'un avenir où le vivant retrouvera sa vraie place, à la source de nos choix et de nos vies?

.../...

En janvier, j'ai connu l'ablation de ma vésicule biliaire qui s'affaissait et devenait dangereuse de par la présence d'une quantité excessive de pierres. La souffrance précédant l'opération fut extrême.

Mon corps en est à réapprendre à fonctionner hors de ses sentiers battus, à emprunter d'autres voies, à s'habituer à l'absence d'un organe, à se rebâtir une nouvelle façon de fonctionner. Vous comprendrez que je ne puisse m'empêcher d'y voir là la symbolique de ce que vit notre société.

On peut couper l'élan à une herboristerie traditionnelle. On peut l'empêcher de vendre ses produits.

Mais on ne peut pas démolir une herboriste de souche, une biodynamicienne de coeur, une femme de la terre et une guérisseuse, même si on lui retire le droit d'offrir ses plus beaux fruits.

.../...

Je vous salue bien bas et vous tire ma révérence,

Danièle Laberge
Herboriste traditionnelle
Maman de la bientôt feue Armoire aux Herbes
Vous avez tous et toutes la permission explicite de l'auteure de ce texte, de le reproduire textuellement et de l'envoyer à tous vos amis et connaissances ainsi qu'à tous les médias de votre choix.

Pour lire l'article en entier, cliquer sur "lien utile"

Source : vaccinreactionquebec.wordpress.com

Info sélectionnée par Jacques qui va également transmettre cette lettre à l'association ELIANT

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........