L'année 2009 a été froide en Russie, mais ... - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/06/2010 à 15h19 par Frederic.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'année 2009 a été froide en Russie, mais ...

Le Rosguidromet (Services météorologiques russes) a publié un rapport sur les particularités climatiques du territoire de la Russie.

Il en ressort que si l'année 2009 a été relativement froide, cela ne remet pas en cause le réchauffement climatique, qui se poursuit.

Le rapport précise que l'année 2009 a été globalement plus froide que 2008 en Russie, mais que la température est tout de même demeurée au-dessus de la normale : l'année 2008 a été plus chaude de 1,87 degré par rapport à la normale, et 2009 de 0,55 degré.

Selon Alexeï Kokorine, responsable du programme "Climat et énergie" du WWF Russie, on ne peut parler d'un retournement des températures.

"Simplement, la variabilité spatio-temporelle du climat s'accroît. Ce qui compte, ce n'est pas tant la température moyenne pour tel ou tel mois que le nombre de phénomènes dangereux, car ce sont eux qui causent des préjudices."

Au nombre des phénomènes météorologiques dangereux se rapportent, par exemple, les pluies diluviennes, les vents violents, les tempêtes, le froid, les grosses chaleurs, la grêle, le brouillard. Leur nombre croît avec le changement climatique.

Selon le rapport du Rosguidromet, on a dénombré 390 phénomènes dangereux en 2009, soit une diminution de 14 (4%) par rapport à 2008.

Cependant, 385 de ces phénomènes dangereux ont causé un préjudice à l'économie ou à la population, soit 36 de plus qu'en 2008 (mais 51 de moins qu'en 2007, qui avait été une année record).

"On assiste bien à un réchauffement très faible, mais global, mais il serait plus juste de parler d'une modification, d'un déséquilibre du climat, estime Alexeï Kokorine.

C'est ce "mouvement de balancier" qui provoque un grand nombre de phénomènes, que ce soient les grosses chaleurs ou les hivers rigoureux, les sécheresses ou les inondations.

C'est cela qui cause des dommages, et il faut s'attendre à ce que les phénomènes dangereux soient plus fréquents et plus violents à l'avenir. Selon toute probabilité, ils doubleront dans la prochaine décennie."

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

Auteur : Nicolas Quenez

Source : www.notre-planete.info

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Frederic
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr