L'alphabet génétique revisité - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 01/02/2015 à 14h42 par Fred.


L'ALPHABET GÉNÉTIQUE REVISITÉ

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'alphabet génétique revisité

 

Une équipe de chercheurs en Californie vient de réussir à intégrer dans l'ADN d'une bactérie deux nouvelles « lettres » artificielles, en plus des A, C, G et T naturelles. Elles sont tolérées par la cellule et conservées après divisions successives. Une nouvelle étape franchie vers la création d'un organisme synthétique.

A, C, G, T : les quatre « lettres » de l'alphabet de l'ADN forment le «texte» contenant l'information génétique. Depuis plusieurs années, des biochimistes s'attellent à reproduire en laboratoire le support génétique du vivant et à lui attribuer de nouvelles fonctions.

Appelée « biologie synthétique », cette pratique a déjà connu des succès : la synthèse pas à pas du génome d'une bactérie et, plus récemment, la fabrication d'un chromosome fonctionnel de levure.

Une équipe de chercheurs en Californie vient de réussir à intégrer dans le génome d'une bactérie deux nouvelles « lettres », non naturelles, tolérées par la cellule et conservées après divisions successives. Une nouvelle étape franchie vers la création d'un organisme synthétique.

Les « lettres », ou bases, naturelles de l'ADN sont capables de se grouper pour former des paires : A-T et C-G. Les bases synthétiques utilisées dans cette étude, dX et dY, optimisées depuis 15 ans en laboratoire, n'existent pas dans la nature.

« Nous voulons répondre à la question conceptuelle : est-il possible d'augmenter la quantité d'informations dans le génome en ajoutant de nouvelles lettres ? » explique Floyd Romesberg, professeur de chimie à l'Institut Scripps, à San Diego, et principal investigateur des recherches publiées dans la revue Nature.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Aurélie Coulon, publié par letemps.ch et relayé par SOS-planete

 

Lire aussi : Une nouvelle forme de vie artificielle

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges

 





Auteur : Aurélie Coulon

Source : www.letemps.ch