L'alimentation irradiée - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/02/2011 à 22h49 par Tanka.


L'ALIMENTATION IRRADIÉE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
L'alimentation irradiée

Nous allons parler ici de cette technique de conservation des aliments, non sans conséquences... Ainsi que comment faire pour les éviter ?

Dites non à cette alimentation super stérilisée!!!!

Nous en entendons de plus en plus parler dans les médias, mais qu'est ce que c'est ?

1/ Définitions :

Il s'agit d'une technique mise au point dans les années 60. Elle consiste à arroser les aliments de rayons d'électrons accélérés ou des rayonnements émis par des atomes radioactifs.

2/ But :

- Stériliser les aliments

- Ralentir le murissement

- Réduire la germination

Cette technique à pour but essentiel de pouvoir conserver les aliments plus longtemps, elle permet donc les longs transports dans un contexte de mondialisation intensive.

3/ Conséquences :

Diminution des vitamines, et donc des qualités nutritives,

Transformation de certaines molécules de certains aliments (ceux contenant des graisses), en molécules cytotoxiques et cancérigènes,

Mutation des substances contenues dans les emballages, dans les aliments.

4/ Les aliments irradiés en France :

Nous sommes susceptibles de trouver des aliments irradiés sur nos étalages car la France autorise cette technique.

Exemples :

Les herbes aromatiques séchées ou surgelées,

Les épices,

Les pommes de terre,

Oignons , ail, échalotes,

Légumes et fruits secs,

légumes et fruits (champignons, fraises, rhubarbe, tomates...),

Céréales,

Farine de riz,

Viande de volailles,

Poissons et crustacés (crevettes, ...)

....

Cette liste est non exhaustive, bien d'autres aliments sont susceptibles d'être également irradiés .

5/ Comment éviter ces aliments ?

Choisir des produits locaux, les produits de saison ou des produits issus de l'agriculture biologique qui interdit l'irradiation.

Normalement les produits traités doivent porter une mention : « traités par ionisation » ou « traité par rayonnements ionisants ». A savoir que les contrôles de cette filière sont actuellement faibles...

Conclusion :

Il n'existe pas à ce jour d'études démontrant l'innocuité de cette technique. Le principe de précautions devrait donc s'appliquer.

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!





Auteur : Léo

Source : www.ecopratique.org