L'agriculture suisse renonce aux OGM - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/03/2011 à 21h37 par Jacques.


L'AGRICULTURE SUISSE RENONCE AUX OGM

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

 

Environnement : Une charte émanant du secteur agricole stipule que les paysans suisses renoncent au génie génétique. Une décision argumentée par une analyse économique de la situation européenne.

Le secteur agricole et la filière alimentaire suisses veulent renoncer au génie génétique. C'est ce que stipule une charte sur la stratégie qualité finalisée en février. Par ailleurs, les produits suisses pourraient à l'avenir être exportés en affichant la marque de Suisse Tourisme, l'edelweiss.

La charte doit constituer la pierre angulaire de la stratégie qualité du secteur, a indiqué jeudi l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG), qui ne sait en revanche pas encore quand quand elle sera signée. Le document stipule que «l'agriculture renonce à l'utilisation d'organismes génétiquement modifiés (OGM) afin de se conformer à la direction prise par le marché».

Cette formulation vise à montrer que l'abandon des OGM ne découle par d'une position dogmatique mais d'une analyse économique de la situation. "Il s'agit de suivre les consommateurs suisses dans leur rejet des OGM", a indiqué Patrick Aebi, directeur de la promotion de la qualité et des ventes à l'OFAG.

La stratégie qualité se veut une réponse à l'ouverture accrue des frontières. Dans cette optique, la marque Suisse Tourisme et son logo l'edelweiss pourraient être utilisés à l'avenir pour l'exportation de produits suisses. Des discussions sont en cours.

De son côté, la Société Suisse des industries chimiques (SSIC), la faîtière des secteurs chimique et pharmaceutique s'est dite inquiète jeudi de l'abandon des OGM. La SSIC y voit une «autolimitation» qui «n'est pas objectivement justifiée» et qui pourrait avoir des conséquences négatives pour la branche.

 

Note de Jacques : La société suisse des industries chimiques est inquiète ! Mais c'est à mourir de rire ! C'est un peu comme si les vendeurs d'armes étaient inquiets de la baisse des conflits dans le monde !

 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 





Auteur : Rédaction 24heures.ch

Source : www.24heures.ch

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • OGM - 
  • Suisse