Poignante leçon de Vie d'une petite fille : Vous savez, sur la Terre, tout est joli ! (Vidéo 01:02)

L'agriculture paysanne familiale nourrit la majorité des habitants de la planète - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/12/2013 à 06h03 par Colterane.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
L'agriculture paysanne familiale nourrit la majorité des habitants de la planète

 

Réunis à Bruxelles pour célébrer l'ouverture de l'année de l'agriculture familiale, des paysannes et paysans de Via Campesina du Nicaragua, du Mozambique, du Portugal, de France, de Croatie, d'Inde, d'Italie, des Etats-Unis, du Maroc, du Mali, d'Argentine, de Roumanie, d'Espagne et de Norvège, ont démontré qu'une autre agriculture est possible.

L'agriculture paysanne familiale :

- respecte les ressources naturelles pour les paysans d'aujourd'hui et de demain.

- procure de l'emploi et préserve le tissu social sur tous les territoires.

- est économiquement efficace, et procure des revenus décents partout où elle est respectée.

Ainsi, les paysannes et paysans ont interpellé la Commission Européenne à l'occasion de l'ouverture de l'année de l'Agriculture Familiale.

  • Pour que les aides de la Politique Agricole Commune profitent aux petites fermes plutôt qu'aux grosses exploitations.
  • Pour que les paysans d'Europe et du monde puissent accéder à leur terre, à l'eau, aux semences, au crédit.
  • Pour que l'Union Européenne renonce à son agressivité commerciale. La preuve est faite que les accords bilatéraux et les politiques de libre échange menacent l'existence de cette agriculture familiale. Puisque aujourd'hui, la Commission européenne déclare son attachement à l'Agriculture Familiale, Via Campesina lui demande de mettre en pratique ces bonnes résolutions.


Nous souhaitons que 2014 soit l'année de naissance d'un autre commerce, au service des peuples plutôt que des capitaux.

Par ailleurs, la Via Campesina adresse une pensée aux paysans indiens et relaie ce message de la représentante de son organisation régionale, Nandini Kardahalli Singarigowda. La paysannerie en Inde subit tant de pression que les fermetures de fermes ont poussé au suicide 240 000 paysans depuis 1997.

Enfin, la Conférence ministérielle de L'OMC (Organisation Mondiale du Commerce) a eu lieu à Bali. La Via Campesina a été présente pour dire combien le monde a besoin de tous ses paysans et paysannes, et rappeler les bienfaits d'une agriculture locale et respectueuse des communautés humaines et de l'environnement.

 

Un Communiqué de la Coordination Européenne Via Campesina, relayé par  

SOS-planete

 

Nous sommes nombreux, nous sommes les 99%, les )at(nonym.s, les unités carbone)at(ssociées, les incorruptibles qui savent que laisser faire est pire que ce qu'ILS font

 

Rebondissements invraisemblables pour les 30 de l'Arctique

Carte postale de Sotchi : dossier de SOS-planete, destiné à la Presse

Lettre d'un visiteur à l'équipe des lanceurs d'alerte de SOS-planete

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

Auteur : La Via Campesina

Source : viacampesina.org

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Colterane
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.