L'affiche de la honte ou celle de la prise de conscience ? - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/01/2011 à 20h51 par Tanka.


L'AFFICHE DE LA HONTE OU CELLE DE LA PRISE DE CONSCIENCE ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
L'affiche de la honte ou celle de la prise de conscience ?

Dans toutes les grandes villes de France, le 11 janvier on pouvait voir cette affiche, qui est pour le moins choquante.

Elle nous montre une vache, avec un message nous indiquant qu'elle va être égorgée dans de grandes souffrances. ce message se termine par : "c'est ça un abatage rituel".

Tout en bas en plus petit, il y a un message écrit par la fédération des Vétérinaires d'Europe dans un Avis de 2006 indiquant que la pratique consistant à abattre les animaux sans étourdissement préalable est inacceptable, en toutes circonstances.

La Fondation Brigitte Bardot et les associations de défense des animaux frappent fort avec cette affiche.

En effet, nous sommes tous pareils, nous n'aimons pas savoir d'où provient la viande que nous mangeons, et surtout au moment de passer à table, nous ne voulons pas connaître la manière dont nos amis les vaches se font tuer et découper.

Cette affiche touche par conséquent forcément sa cible : le coeur des gens ! Notre société occidentale aseptisée est rétive au moindre risque et à la souffrance quelle qu'elle soit. La pratique de l'abattage rituel ne peut être considérée que comme barbare pour les personnes de culture occidentale.

Pour tous les héritiers de la culture européenne et française et par conséquent héritiers de la philosophie des Lumières et attaché à la laïcité, cette affiche ne peut que les choquer profondément : au XXIème siècle en France, on fait souffrir chaque jour des milliers d'animaux pour le bon plaisir de quelques individus et religieux.

Une société, capable d'élever des animaux et de les abattre dans d'horribles souffrances, alors que la viande est destinée à la consommation, ne peut pas être une société de lumière. Cette dernière vit au contraire dans l'obscurantisme le plus total.

Les hommes incapables de respecter leurs bêtes, ne respectent pas, bien souvent, beaucoup plus leurs congénères. Le plus grave, c'est que nous connaissons des méthodes d'abattage dites douces et que nous tolérons par peur ou laxisme ces procédés, certes inhumains, mais surtout contraires aux progrès faits par l'Homme en matière d'abattage des animaux.

Cependant, nous pouvons craindre une recrudescence de la stigmatisation envers les musulmans dans ce contexte parfois un peu nauséabond où il est de bon ton d'attaquer l'Islam, et d'en faire la source de tous nos maux.

L'Islam n'a pas grand chose à voir là-dedans, selon moi : il y a depuis très longtemps en France des musulmans, or c'est seulement depuis quelques années que l'on semble trouver dans tous les commerces de la viande halal.

Le Halal est plus l'affaire des distributeurs et des grandes surfaces : il y avait un marché à prendre, ils ne se sont pas fait prier pour le prendre. Dans une société libérale et capitaliste, ça semble tout à fait logique. Si ce n'est pas interdit, c'est donc permis !

La seule question que nous devons cependant nous poser maintenant devant cette affiche, en dehors de toute considération religieuse, ou politique, c'est quelle société voulons-nous laisser demain à nos enfants ?

Devenez lanceur d'alertes

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : lepost.fr

Source : www.lepost.fr