L'activité volcanique aurait réduit de 25% le réchauffement climatique terrestre - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/03/2013 à 19h23 par Tanka.


L'ACTIVITÉ VOLCANIQUE AURAIT RÉDUIT DE 25% LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE TERRESTRE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'activité volcanique aurait réduit de 25% le réchauffement climatique terrestre

 

D'après une étude américaine issue de la thèse d'un doctorant de l'université du Colorado à Boulder, les rejets de particules dans l'atmosphère dus à l'activité volcanique auraient réduit de 25% le réchauffement climatique terrestre entre 2000 et 2010.

La nouvelle pourrait réconcilier, en partie, les climatosceptiques et les avocats du réchauffement climatique anthropique. L'auteur de ces travaux, Ryan Neely, révèle en effet une cause possible de la stabilisation de la température du globe au cours des dernières années. Un argument souvent avancé par les sceptiques comme la preuve d'une absence de corrélation entre l'augmentation du taux de CO2 dans l'atmosphère et l'effet de serre responsable du réchauffement de la Terre.

Dans l'autre camp, on accuse l'Inde et la Chine pour l'explosion —+60% entre 2000 et 2010— de leurs rejets dans l'atmosphère du dioxyde de soufre produit par la combustion du charbon. Les deux camps semblent avoir négligé le facteur qui fait l'objet de la thèse de Ryan Neely: les volcans.

En effet, les émissions de gaz et de particules jouent des rôles très différents et même antagonistes. Les premières, qu'il s'agisse du CO2 ou, pire, du méthane, contribuent à augmenter l'effet de serre de l'atmosphère.

C'est à dire qu'elles piègent le rayonnement infrarouge émis par le sol terrestre soumis à la lumière du soleil. Plus la concentration de ces gaz augmente, moins les infrarouges parviennent à traverser l'atmosphère. Résultat: la Terre est moins bien refroidie et elle chauffe.

Les particules en suspension, en particulier dans la stratosphère, peuvent avoir un effet inverse. Chacune d'entre elles constitue un obstacle, un microscopique miroir réfléchissant, qui intercepte les rayons lumineux incidents et les renvoie dans l'espace. L'ensemble des particules agit ainsi comme un véritable filtre. Bien entendu, le rayonnement qui ne parvient pas jusqu'à la Terre n'est pas transformé en infrarouge et ne participe donc pas au réchauffement via l'effet de serre.

Ce phénomène est si bien connu qu'il fait partie de la panoplie des solutions de géo-ingénierie, c'est à dire des techniques envisagées par certains physiciens pour limiter le réchauffement de la Terre. Nous en avions parlé en 2012 lors de l'estimation du coût d'une telle solution: 5 milliards de dollars par an.

La plupart des climatologues soulignent les dangers d'une telle pratique, en l'absence de possibilités d'en calculer précisément les effets climatiques. Ils soupçonnent le remède d'être pire que le mal. Tout est, en effet, une question de dosage et de méthode pour injecter les particules de façon uniforme autour de la Terre.
 
(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article publié par catnat.net et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Source : www.catnat.net