L'acidification des océans progresse à un rythme sans précédent - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 07/05/2010 à 21h02 par Tanka.


L'ACIDIFICATION DES OCÉANS PROGRESSE À UN RYTHME SANS PRÉCÉDENT

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
L'acidification des océans progresse à un rythme sans précédent

Depuis la révolution industrielle, la moyenne du pH des eaux de surface océaniques du globe a décru de 0,1 unité - de 8,2 à 8,1 - rendant celles-ci plus acides. Et plusieurs modèles prévoient une baisse supplémentaire de 0,2 à 0,3 unités, indique le Conseil national de la recherche de l'Académie (américaine) nationale des sciences dans un rapport publié jeudi 22 avril.

Ce changement de rythme sans commune mesure depuis des centaines de milliers d'années deviendra un problème croissant, à moins que ne soient réduites les émissions anthropiques de CO2, selon le rapport. Les océans absorbent le tiers des émissions humaines.

L'acidification affectera les processus biologiques tels que la photosynthèse, l'apport de nutriments, la croissance ou encore la reproduction des organismes marins. Plusieurs études montrent que l'acidification entraîne des baisses de croissance des coquilles et squelettes d'organismes marins - récifs coralliens, mollusques comme les huîtres ou les moules, ainsi que plusieurs types de plancton, premier maillon des chaînes alimentaires marines.

Les conséquences à long terme de l'acidification sur la vie marine sont inconnues, mais celle-ci devrait en pâtir. Enfin, il est impossible en l'état des connaissances actuelles d'évaluer l'impact économique et social du phénomène, indique le rapport.

Le Conseil national de la recherche préconise d'améliorer les outils d'observation, le suivi du phénomène et que le Programme national d'acidification de l'océan, en cours de développement, mette au point un plan stratégique de 10 ans.

Par Victor Roux-Goeken - Source : actu-environnement.com


Information recueillie par Tanka

Pour en savoir plus sur la situation planétaire