L'acidification des océans pourrait menacer la sécurité alimentaire - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 03/12/2010 à 15h53 par Fred.


L'ACIDIFICATION DES OCÉANS POURRAIT MENACER LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
L'acidification des océans pourrait menacer la sécurité alimentaire


L'acidification des océans, l'une des nombreuses conséquences du changement climatique et de l'accumulation des émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère, constituerait une menace pour la sécurité alimentaire, d'après les Nations Unies.

L'acidification des océans liée au changement climatique pourrait menacer la production des pêcheries et est déjà à l'origine du changement le plus rapide de la chimie des océans depuis 65 millions d'années, d'après ce qu'une étude des Nations Unies a montré jeudi.

La production de crustacés et de coquillages, tels que les crevettes ou les homards, pourrait être la plus menacée dans la mesure où il deviendra difficile pour ces espèces de se construire des coquilles protectrices, d'après l'étude publiée en marge du sommet annuel des Nations Unies sur le climat ayant lieu actuellement à Cancun au Mexique.

L'acidification des océans pourrait également endommager les récifs de corail, éléments essentiels pour la reproduction et l'élevage de nombreuses espèces commerciales de poissons et de coquillages.

Près de 25% des émissions mondiales de dioxyde de carbone, le principal gaz à effet de serre, sont absorbées par les océans

« L'acidification des océans est encore un autre drapeau rouge agité, en signe d'une alerte pour la santé planétaire liée à la croissance incontrôlée des émissions de gaz à effet de serre » a déclaré Achim Steiner, directeur du Programme des Nations Unies pour l'Environnement.

« Il reste à déterminer si l'acidification des océans elle-même s'avèrera être un défi majeur ou mineur pour l'environnement marin et sa chaîne alimentaire » a-t-il ajouté dans un communiqué.

Une brochure du PNUE passant en revue les découvertes scientifiques à propos de l'acidification des océans liée au fait que l'eau absorbe les gaz à effet de serre accumulés dans l'atmosphère, indique que ce phénomène est une menace supplémentaire pour la sécurité alimentaire, au même titre que la pêche excessive ou la pollution.

« C'est la vitesse du changement... qui est un sujet de préoccupation » a déclaré Carol Turley, du Programme britannique de Recherche sur l'Acidification des Océans.

« Nous ne pensons pas que nous ayons connu un tel environnement marin depuis 65 millions d'années » lorsque les dinosaures ont disparu, a-t-elle déclaré, en présentant la brochure intitulée « Conséquences Environnementales de l'acidification des océans : une menace pour la sécurité alimentaire ».

« Il est clairement insuffisant de n'étudier qu'une seule espèce.

Les scientifiques doivent étudier l'ensemble du cycle de vie pour voir si certaines formes sont plus ou moins vulnérables.

D'un autre côté, la capacité ou l'incapacité à construire des squelettes à base de calcium pourrait ne pas être le seul impact de l'acidification sur la santé et la viabilité d'un organisme » a déclaré Carol Turley.

Près de 25% des émissions mondiales de dioxyde de carbone, le principal gaz à effet de serre, sont absorbées par les océans, dans lesquels elles se transforment en acide carbonique.

La valeur du pH des océans a chuté de 30% depuis la Révolution Industrielle, en tendant de plus en plus vers l'acidité.

« Nous parlons d'une menace concernant particulièrement l'industrie des crustacés et des coquillages » a déclaré Joseph Alcamo, directeur scientifique du PNUE.

La production d'aquaculture concerne les moules françaises jusqu'aux crevettes de Thaïlande.

L'acidification endommagerait également les récifs de corail, ainsi que les poissons qui nagent dans ces récifs.

Près d'un milliard d'individus dans le monde dépendent des poissons pour leur régime alimentaire, ces derniers étant leur principale source de vitamine.

L'acidification des océans aurait également d'autres effets tels que la diminution du sens de l'odorat des poissons clowns qui les empêche d'éviter leurs prédateurs.

Devenez lanceur d'alertes
 
 
SOS-planete, le site géant! ... Etat de santé réel de la planète






Auteur : Sandra BESSON

Source : www.actualites-news-environnement.com