L'acidification des océans empêche le poisson-clown de déceler ses prédateurs - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/06/2011 à 17h21 par Tanka.


L'ACIDIFICATION DES OCÉANS EMPÊCHE LE POISSON-CLOWN DE DÉCELER SES PRÉDATEURS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
L'acidification des océans empêche le poisson-clown de déceler ses prédateurs

 
Publiée dans la revue Biology Letters, une étude expérimentale britannique montre que le poisson-clown ne réagit plus aux bruits émis par ses prédateurs lorsqu'il évolue dans une eau trop acide.

Les modifications chimiques des océans dues au taux croissant de CO2 atmosphérique pourraient donc compromettre les chances de survie du sympathique petit poisson rendu célèbre par le dessin animé "Le monde de Nemo".

Pour évaluer l'impact possible, sur le poisson-clown, de l'acidification des océans due aux quantités croissantes de CO2 rejetées dans l'atmosphère par les activités humaines, l'équipe de Steve Simpson, de l'École des sciences biologiques de l'Université de Bristol, a conçu une expérience simple.

De jeunes poissons-clowns ont été placés dans différents aquariums, équipés chacun d'un haut-parleur diffusant des bruits émis par leurs prédateurs habituels (poissons ou crevettes), ce qui, en temps normal, provoque un réflexe de fuite. Les aquariums étaient remplis d'eau présentant divers degrés d'acidité.

Dans une eau contenant environ 390 parties par million (ppm) de CO2 – à peu près les conditions océaniques actuelles – les poissons se sont tenus éloignés du haut-parleur lest trois quarts du temps. Mais à des concentrations plus élevées (600, 700 et 900 ppm), ils ne réagissaient plus aux sons – leur principal système d'alarme dans les récifs, pourtant.

Il semble cependant n'y avoir aucun dommage physique sur leurs ouïes, constate l'équipe. Effet sur le système nerveux ? Comportement simplement affecté par le stress dû à l'excès d'acidité ? D'autres expériences sont en cours pour répondre à ces questions.

"Ce que nous avons fait ici, c'est mettre des poissons d'aujourd'hui dans l'environnement de demain, et les effets sont potentiellement dévastateurs", commente Steve Simpson.
 

Un article de Maxisciences, publié par Actualite.portail

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Source : actualite.portail.free.fr