Jusqu'au 15 novembre, vous pouvez toujours modifier la pétition mondiale pour un futur - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/10/2009 à 21h14 par Michel WALTER.


JUSQU'AU 15 NOVEMBRE, VOUS POUVEZ TOUJOURS MODIFIER LA PÉTITION MONDIALE POUR UN FUTUR

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Jusqu'au 15 novembre, vous pouvez toujours modifier la pétition mondiale pour un futur

Nous, citoyens de la planète Terre, demandons à l'Organisation des Nations Unies (ONU) :

De donner d'urgence au milliard d'êtres humains victimes de la famine les moyens de se nourrir correctement et de satisfaire leurs besoins essentiels, notamment en
réhabilitant les cultures vivrières locales et en réglementant les cultures commerciales de manière à ce qu'elles ne nuisent plus à l'autonomie alimentaire
des régions.

Démographie

De sensibiliser tous les peuples du globe au problème de la surpopulation mondiale et de leur fournir les moyens éducatifs, médicaux et contraceptifs adaptés
pour stabiliser la démographie humaine et accueillir dignement les générations à venir.

Patrimoine commun de l'humanité

De décréter patrimoine commun de l'humanité l'air, l'eau et les ressources naturelles, énergies, minerais, forêts primaires, espèces animales et végétales sauvages...

Eau

De faire de l'accès à l'eau potable pour tous les peuples une priorité absolue, par le développement et le financement de techniques adaptées aux différents milieux pour le captage des eaux de source et de pluie et l'assainissement naturel (phyto-épuration) des eaux usées, ainsi que la promotion de l'hygiène de base.

Energies

De prohiber l'usage des agro-carburants qui menacent les productions alimentaires et les dernières forêts primaires, d'abandonner progressivement les énergies polluantes, fossiles et nucléaires, définitivement et rapidement.

Agriculture

De revenir à des pratiques agricoles respectueuses de l'environnement et de la santé humaine, par la diversification des cultures, la promotion des variétés anciennes et locales, l'interdiction des brevets sur le vivant et des pesticides chimiques toxiques qui constituent une atteinte grave à l'intégrité des hommes et des animaux et à la qualité des aliments et des eaux.

Commerce

De réorganiser le commerce mondial en commençant par réduire tous les transports inutiles de marchandises. D'encourager l'alimentation locale et de saison, en favorisant l'autonomie vivrière et les marchés locaux.

D'interdire immédiatement l'exportation de l'huile de palme et son usage occidental dans les aliments, les savonnettes et les moteurs.

Education

D'éduquer les enfants au respect du monde vivant, aux sciences de la Nature et aux comportements écologiques, afin qu'ils deviennent des adultes responsables et solidaires. De promouvoir la collaboration plutôt que la compétition.

Santé

De promouvoir les règles de santé naturelle, d'hygiène et de qualité de vie, d'interdire les additifs toxiques et l'expérimentation animale devenue scientifiquement invalide.

De laisser libre choix aux individus de se faire vacciner ou non contre des maladies contagieuses bénignes comme la grippe.

D'annuler l'immunité pénale accordée aux laboratoires pharmaceutiques.

De dissoudre l'actuel conseil d'administration de l'OMS pour avoir déclaré le niveau 6 de pandémie pour le virus A/H1N1, bénin au regard d'autres maladies contagieuses, et surtout des 25 000 personnes qui meurent de faim chaque jour.

Elevage

D'abolir l'élevage industriel en espace confiné qui nuit à l'éthique élémentaire envers les animaux, à l'environnement et à la santé publique; d'inciter les populations à réduire leur consommation de viande et à rechercher la qualité plutôt que la quantité.

OGM et nanotechnologies

De renoncer à toute culture d'OGM en plein-champ et à l'utilisation des nanotechnologies dans l'alimentation, tant que des études véritablement indépendantes et incontestables n'auront pas prouvé l'innocuité de ces technologies sur les écosystèmes et la santé humaine, ainsi que leur utilité pour l'amélioration des cultures et des aliments.

Océans

De préserver les réserves océaniques en n'y déversant plus nos ordures et en abandonnant la pêche trop intensive.

Forêts

De déclarer toutes les forêts primaires encore existantes patrimoine commun de l'humanité et réserves naturelles, d'interdire leur destruction et toute forme d'exploitation qui leur nuit, le commerce des bois tropicaux et des animaux sauvages, et de promouvoir la reforestation naturelle et diversifiée pour absorber le CO2 excédentaire.

Gouvernance

De développer un grand Conseil dont l'objectif soit le bien commun de l'humanité et la préservation de la planète par la concertation et la réflexion sur le commerce mondial, outil d'échange, et le partage des ressources et des connaissances.

Pour modifier le texte, envoyez-le en copier-coller à partir du site, avec vos modifications en rouge. Merci de votre participation.

vivant12(at)free.fr

Pour lire la suite, cliquer sur Lien utile

Pour en savoir plus sur la situation planétaire