Journée mondiale des zones humides : la réserve naturelle du Marais d'Yves (Charente-Maritime) - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/02/2016 à 16h17 par Exo007.


JOURNÉE MONDIALE DES ZONES HUMIDES : LA RÉSERVE NATURELLE DU MARAIS D'YVES (CHARENTE-MARITIME)

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook  Twitter LinkedIn Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Journée mondiale des zones humides : la réserve naturelle du Marais d'Yves (Charente-Maritime)

Les courlis cendrés étaient en nombre sur la réserve naturelle
du Marais d'Yves, début février

 

Comme chaque année, début février est l'occasion de (re)découvrir l'intérêt écologique des zones humides, via la célèbre journée mondiale des zones humides qui a lieu le 2 février 2016. L'occasion de nous entretenir avec une gestionnaire de la réserve naturelle du Marais d'Yves en Charente-Maritime.

Les moyens d'existence dépendant de la pêche, de la riziculture, des voyages et du tourisme, ainsi que l'approvisionnement en eau : tout cela dépend des zones humides. En outre elles abritent des formes de vie extrêmement diverses, protègent nos littoraux, agissent comme des éponges naturelles pour absorber les crues des rivières et stockent le dioxyde de carbone pour réguler les changements climatiques.

 

 

Malheureusement, les zones humides sont souvent considérées comme des espaces perdus et plus de 64% d'entre elles ont disparu depuis 1900.

A l'occasion de la journée mondiale des zones humides, célébrée dans le monde entier le 2 février 2016, nous avons rencontré Karine Vennel, animatrice et technicienne sur la réserve naturelle du Marais d'Yves en Charente-Maritime.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Une actualité de Christophe Magdelaine, publiée par notre-planete.info
et relayée par Demain l'homme ex SOS-planete

 

S'abonner ou faire un don en toute confiance via HELLOASSO

Le 6 février 2016, Fred D. a fait
un don de 50 €. Gros merci colibri

 

 

 





Auteur : Christophe Magdelaine; notre-planete.info