José Bové s'attaque aux lobbies du tabac et de l'agroalimentaire : « Holp Up à Bruxelles » - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 23/02/2014 à 19h13 par Jacky.


JOSÉ BOVÉ S'ATTAQUE AUX LOBBIES DU TABAC ET DE L'AGROALIMENTAIRE : « HOLP UP À BRUXELLES »

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
José Bové s'attaque aux lobbies du tabac et de l'agroalimentaire : « Holp Up à Bruxelles »

 

« Hold Up à Bruxelles ». Josè Bové dénonce une bande organisée. Dans son prochain livre, le député européen dévoile l'action concertée des lobbies. Industrie du tabac. Magnats agro-alimentaire. Auprès de la Commission ou du Parlement, ces puissances de l'ombre frappent à toutes les portes. Elles s'invitent et s'incrustent dans toutes les arcanes européennes.

 

 

« Ouvrage-témoignage » et « essai-porteur-de-solutions », le livre est construit autour de cinq exemples. Cinq exemples concrets et vécus. Au travers d'anecdotes croustillantes, José Bové arrache les masques. Il éclaire la face sombre du Pouvoir Bruxellois.

Bruxelles souffre d'une mauvaise image. Les sondages pointent une poussée des partis europhobes. Dans ce contexte, le grand déballage de José Bové peut mettre du sel sur les plaies. Son livre risque de faire le miel d'une Marine Le Pen. José Bové s'en défend. Il se définit comme un « pessimiste constructif ». Dans son esprit, ses révélations doivent permettre d'améliorer les choses. De la dénonciation d'un Mal doit naitre un Mieux. Belle philosophie.Joli pari.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Patrick Noviello et Laurent Dubois, publié par blog.france3.fr et relayé par SOS-planete

 

Notre association défend la Vie et toutes ses espèces, dont l'Homme. Elle est politique, dans le sens du mot grec "politeia" et non du mot grec "politike". En réalité, mis à part les ermites, nous sommes tous des zommes politiques ;o) Pour en savoir plus

 

La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude Aldous Huxley

 

Deux nouveaux modules d'actualité : Les JO de Poutine - Méditerranée et gaz sarin

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Patrick Noviello et Laurent Dubois

Source : blog.france3.fr