Jean-Marie Muller : « L'arme atomique, l'inacceptable absolu » - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 07/06/2013 à 15h44 par kannie.


JEAN-MARIE MULLER : « L'ARME ATOMIQUE, L'INACCEPTABLE ABSOLU »

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Jean-Marie Muller : « L'arme atomique, l'inacceptable absolu »

 

Le Mouvement pour une alternative non-violente fait campagne pour le désarmement nucléaire unilatéral de la France.

Explications de son porte-parole, Jean-Marie Muller.

«L'arme nucléaire ne sert à strictement rien. Soit on désarme, soit on va vers une prolifération mondiale des armes nucléaires de plus en plus grande» , assure Jean-Marie Muller.

Écrivain, philosophe et militant non-violent depuis plus de quarante ans, il a rappelé, dimanche à la foire éco bio, l'histoire de la bombe voulue par le général de Gaulle. «En 1963, le général disait clairement que l'arme atomique aurait la capacité de faire des millions de morts. Pourquoi les Français n'en ont-ils pas été scandalisés ?»

L'ONU considère l'emploi de l'arme nucléaire comme un crime contre l'humanité : «La posséder participe de l'intention de l'utiliser : c'est déjà criminel. Il y a préméditation au nom des citoyens.»

De droite ou de gauche, «tous les présidents ont assimilé que l'État ne peut être que nucléaire, que cette arme est le symbole de la puissance de l'État. Pourtant, la dissuasion nucléaire ne nous protège pas des principales menaces qui sont d'ordre terroriste, environnemental, économique.»

Les négociations internationales pour l'élimination des armes nucléaires constituent «un échec total». Les cinq grands pays qui en détiennent (Chine, Russie, USA, France, Grande-Bretagne) veulent les garder et les interdire aux autres.

L'Inde, le Pakistan, Israël en possèdent, la Corée du Nord et l'Iran y travaillent.

«On va vers la prolifération. C'est une hypocrisie totale : cinq grands pays s'engagent à ne pas l'employer et demandent aux autres de s'engager à ne pas l'acquérir.»

 

Essais nucléaires en France

 

3,5 milliards par an

Cette «dissuasion» nucléaire est coûteuse : «Elle a englouti 228, 67 milliards d'euros depuis 1945. Cela continue : 3,5 milliards d'euros par an au moins.» La France possède 300 ogives nucléaires, représentant une potentialité de destruction de près de 3 000 «Hiroshima».

La crise économique est un argument supplémentaire, selon Jean-Marie Muller, pour revendiquer le désarmement.

«Il est illusoire d'attendre un désarmement mondial. Mais la France peut décider du désarmement unilatéral. Cela lui donnerait un prestige et une capacité diplomatique infiniment plus grands. Si notre gouvernement ne le fait pas, c'est pour des raisons idéologiques. Aux citoyens de se mobiliser pour demander un référendum. L'arme nucléaire est dévastatrice, c'est l'inacceptable absolu.»

 

SE RENSEIGNER ICI francesansarmesnucleaires.fr

 

Un article de Jean-Marie Muller, publié par sortirdunucleaire.org et relayé par SOS-planete

 

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Ralliez le Cercle des Anciens ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Notre BUZZZ du moment : 5 fois plus de plastique que de plancton dans le Pacifique nord

Notre page officielle Facebook - Nos actualités sur votre mobile via Twitter

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

  Hier, 6035 visiteurs !!!

 





Auteur : Jean-Marie Muller

Source : groupes.sortirdunucleaire.org