Avant de propager des sottises, le Grand philosophe Grec Socrate conseille le test des 3 passoires !

Jean Gadray : « La croissance n'est pas la solution, c'est le problème » - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 02/03/2013 à 13h53 par jacques.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Jean Gadray : « La croissance n'est pas la solution, c'est le problème »

 

La croissance est selon la pensée dominante la condition de la reprise économique et de la baisse du chômage. Cette opinion n'est pas toutefois partagée par un nombre croissant de voix dissonantes dont celle de Jean Gadrey, économiste, collaborateur à Alternatives Economiques et membre en 2008-2009 de la « Commission Stiglitz ». Pour lui, cette quête éperdue de la croissance risque de nous mener à notre perte et il est grand temps de changer de logiciel.

Une lubie ? Une mode ?. On a le droit de le penser. Pourtant, en 1972, le MIT (Massachusetts Institue of Technology) publiait un rapport réactualisé en 2012 intitulé Halte à la croissance ? qui remettait déjà en question la croissance économique et démographique notamment en raison de leur impact sur l'environnement.

« On nous dit que, sans croissance, c'est la régression sociale, on ne peut pas réduire les dettes, ni le chômage, ni la pauvreté, et l'on n'aura pas les moyens d'engager la transition écologique. Pourtant, je propose de dire « Adieu à la croissance », qui est le titre de mon livre (voir les bonnes feuilles sur le site d'Alternatives économiques).

Il serait temps que les économistes, s'ils veulent être « responsables », prennent en compte les risques écologiques et qu'ils se posent les questions suivantes : Et si ce culte de la croissance relevait d'un aveuglement des élites économiques et politiques ?

Et si la quête de la croissance, fondée sur des gains de productivité sans fin, était l'un des facteurs de crises, voire la plus grave des menaces à terme pour l'humanité ? Et si, quoi que l'on fasse, la croissance ne revenait jamais dans les pays « riches » ?

Et si une « prospérité sans croissance » était possible et nécessaire pour sortir de la nasse où nous sommes ? Et si notre pays était immensément riche sur le plan économique, ce qui permettrait de faire face à tous les défis, sans croissance, dans le cadre d'une transition ambitieuse ?

Ces hypothèses sont de plus en plus crédibles. Le graphique joint représente l'évolution, depuis 1949, des taux annuels de croissance. On ne peut certes rien en conclure sur les évolutions futures, mais cela pourrait au moins faire réfléchir les dévots de la croissance.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Terra Eco, publié par blogapares.com et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 

Auteur : Terra Eco

Source : www.blogapares.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter jacques
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.