Japon : même les cadavres sont radioactifs - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 01/04/2011 à 03h24 par Mich.


JAPON : MÊME LES CADAVRES SONT RADIOACTIFS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Japon : même les cadavres sont radioactifs

 

Les Japonais découvrent tous les jours les multiples retombées de la contamination radioactive liée à la catastrophe de Fukushima. Ainsi, l'agence de presse Kyodo News, citant la police locale, indique que 1 000 cadavres de victimes du tsunami, situés dans la zone des 20 km autour de la centrale, ont été exposés à des niveaux élevés de rayonnement.

Impossible de les rendre à leur famille ni de les enterrer sans risques : faudra-t-il les décontaminer ?

La contamination gagne du terrain

La radioactivité semble gagner du terrain au Japon. Sur terre, la chaîne japonaise de télé NHK indique que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a détecté, dans un village situé à 40 km de la centrale, des niveaux d'iode 131 et de césium 137 dans le sol deux fois supérieurs à la norme justifiant une évacuation de la population.

En mer, la presse japonaise fait état aujourd'hui d'une concentration d'iode radioactif 131, mesurée par l'opérateur Tepco à un niveau 4 385 fois supérieure à la norme, à 300 mètres de la centrale, en augmentation constante depuis cinq jours.

Comment reprendre le contrôle du site ?

La vérité est que le gouvernement et l'opérateur privé ne savent plus comment reprendre le contrôle du site : l'eau dispersée sur les réacteurs pour les refroidir est à un tel niveau de radioactivité que les personnels au sol ne peuvent plus intervenir pour tenter de rétablir les systèmes électriques de refroidissement.

Faut-il couvrir les réacteurs de bâches ou utiliser une peinture spéciale, transvaser l'eau radioactive dans un tanker, utiliser des robots ?

Le journal Asahi Shimbun indique que le gouvernement étudie toutes les pistes et consulte les experts étrangers mais la forte radioactivité dans la centrale constitue un obstacle majeur. Une seule certitude : la centrale nucléaire de Fukishima sera un jour détruite mais combien de temps encore émettra-t-elle ses radiations dangereuses ?

 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Maxisciences

Source : www.maxisciences.com