Inventaire national des paratonnerres radioactifs - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/01/2013 à 21h42 par kannie.


INVENTAIRE NATIONAL DES PARATONNERRES RADIOACTIFS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Inventaire national des paratonnerres radioactifs

 

Ce « safari radium-américium » est une action collective utile à la santé publique et à l'environnement.

Pour participer, c'est facile et amusant. Il suffit d'un appareil photo et d'un bon sens de l'observation.

Pourquoi un inventaire ?

A l'image de ce qui a déjà été fait dans d'autres pays européens et ailleurs, un arrêté ministériel devrait fixer prochainement un programme de dépose organisé des 40.000 parads encore présents dans l'Hexagone ; à commencer par les plus endommagés. Ces appareils radioactifs étant cependant dispersés aux quatre coins du territoire, il fallait d'abord les recenser.

C'est la raison d'être de cette mobilisation civique indépendante. Elle contribue à localiser les parads, en établir si possible un diagnostic visuel et en informer les autorités et les propriétaires.

Fédérateur et non polémique

S'appuyant sur un réseau de plus de 200 «Chasseurs volontaires», l'INAPARAD soutient de fait les organismes en charge du suivi des déchets radioactifs : l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA) qui épaulent la démarche et la conseillent par effet de réciprocité.

Détail appréciable, ce mode opératoire ne coûte rien aux contribuables.

Vous avez dit radioactif ?

Les paratonnerres protègent les bâtiments des effets destructeurs de la foudre en drainant son énergie vers la terre. Ils seraient plus efficaces quand l'air qui environne leur pointe est fortement ionisé.

Au début du XXe siècle, la technique d'ionisation sensée augmenter la conductivité électrique de l'air consistait a annexer aux paratonnerres des éléments radioactifs tels que le radium-226 puis l'américium-241 à partir des années 1970. Ce n'est qu'au cours des années 1980, les technologies électroniques ayant pris le relais, que l'on admit la dangerosité du procédé initial, interdit depuis le 1er janvier 1987.

Des centaines de milliers dans le monde ?

(...)

Le rôle des internautes

Au fil des pages, vous saurez tout ou presque sur ces appareils et la chasse que nous leur menons ; vous apprendrez d'abord à les Identifier .

A l'exception de quelques rares grandes villes, où ils ont presque tous été déposés, vous ne manquerez pas d'en repérer. Faites-en alors deux ou trois photos et adressez-les-nous avec l'adresse postale du «trophée». Après vérification, cela apparaîtra sur la Carte en ligne .

 

Un clic sur Participer à l'inventaire et vous connaitrez la procédure à suivre.

 

Précision : nous n'entrons pas dans la polémique «pour ou contre le nucléaire» car selon nous, le mal étant fait, l'action, la réparation, priment les stériles rhétoriques.

 

Un article de paratonnerres-radioactifs.fr, relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : Paratonnerres radioactifs

Source : www.paratonnerres-radioactifs.fr