Intel veut utiliser le corps pour transférer des données - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/10/2014 à 12h10 par Fred.


INTEL VEUT UTILISER LE CORPS POUR TRANSFÉRER DES DONNÉES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Intel veut utiliser le corps pour transférer des données

 

Deux étudiants participant à un stage d'été chez Intel ont mis au point une interface tactile qui permet de transférer des données entre deux périphériques via une bague uniquement alimentée par l'énergie électromagnétique dégagée par le corps humain.

Le système ne permet pour le moment de stocker que quelques octets, mais il ouvre des perspectives intéressantes pour l'interaction entre les objets connectés.

(...)

Un signal proprement digital

La bague n'étant pas alimentée par une batterie, l'expérimentation s'est faite avec un fichier de seulement quelques octets contenant une émoticône. Mais les deux étudiants ont d'ores et déjà validé d'autres usages.

Par exemple, la possibilité de récupérer des coordonnées GPS d'une application de cartographie et de les transférer à un appareil de navigation en le touchant. Ou encore, de pouvoir stocker sur la bague l'identifiant d'un fichier puis de simplement toucher une imprimante compatible pour obtenir une sortie papier.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Marc Zaffagni, publié par futura-sciences.com et relayé par SOS-planete

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle
Newsletter bimestrielle
, confidentielle et GRATUITE

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT ! Toutefois, pour nous soutenir,
pour un surf plus fluide et surtout pour bénéficier de l'autorisation d'accès à toutes les zones clefs, naturellement réservées, pensez à
adopter la version PREMIUM

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges ;o)

 





Auteur : Marc Zaffagni