Insecte : la découverte du plus vieux fossile fait l'objet d'analyses - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/04/2011 à 20h51 par Tanka.


INSECTE : LA DÉCOUVERTE DU PLUS VIEUX FOSSILE FAIT L'OBJET D'ANALYSES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Insecte : la découverte du plus vieux fossile fait l'objet d'analyses

 
Une étude parue dans Proceedings of the National Academy of Sciences analyse les techniques de déplacement des insectes de la période du carbonifère, il y a environ 300 millions d'années. Pour ce faire, les chercheurs ont étudié le plus vieux fossile d'insecte découvert en 2008 dans le Massachusetts.

Le fossile analysé dans l'étude est incroyablement bien conservé. Découvert en 2008 par des chercheurs de l'Université Tufts, l'empreinte d'environ 7,6 centimètres de long comporte le thorax, l'abdomen et les six pattes de l'insecte. Son aspect général se rapproche très fortement de celui d'un éphémère actuel. Cette comparaison laisse penser qu'il existait déjà au carbonifère une forme archaïque de l'insecte ayant vécu il y a 300 millions d'années.

Le fossile découvert représente la plus ancienne trace du passage d'un insecte, un exploit pour des espèces de ce type dont le corps, trop fragile, n'est pas propice au processus de fossilisation. Trois ans après la réalisation de cette fabuleuse trouvaille, une étude parue dans Proceedings of the National Academy of Sciences analyse l'empreinte pour tenter de comprendre le déplacement de cette espèce.

A première vue, il est possible de constater que la trace faite par l'insecte ne présente aucune aile. Cette absence suggère que l'empreinte a été effectuée suite à un atterrissage sur une nappe de boue. Selon les scientifiques, cet atterrissage peut être dû à deux types de causes.

La première, directement liée aux techniques de vol, suggère que ces insectes du carbonifère se déplaçaient en rasant des plans d'eau pour se poser sur des espaces boueux, capables de supporter leur poids. La deuxième hypothèse suppose que l'insecte aurait pu glisser en s'approchant de la flaque de boue. Il est pour le moment impossible pour les scientifiques de trancher entre les deux suppositions et les techniques de vol des insectes archaïques restent encore en suspens.

Les insectes représentaient déjà, il y a 300 millions d'années, une classe largement répandue sur Terre, bien avant l'apparition des premiers ancêtres des dinosaures.
 

Un article de Info rédaction, publié par maxisciences

 

Vous aimez notre travail ? Alors soutenez-nous !

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Info rédaction

Source : www.maxisciences.com