Infiltré parmi les activistes écolos, il épouse leur cause - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/01/2011 à 18h34 par Mich.


INFILTRÉ PARMI LES ACTIVISTES ÉCOLOS, IL ÉPOUSE LEUR CAUSE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Infiltré parmi les activistes écolos, il épouse leur cause

Il est arrivé avec les cheveux longs, un bouc et une boucle à l'oreille, sous le nom de Mark Stone, et les activistes verts de Earth First! n'ont pas hésité à l'accueillir. Durant sept ans, l'espion Mark Kennedy - de son vrai nom - s'est intégré à eux dans leur lutte pour la planète et a fini par succomber à l'appel écologiste, au grand dam de Scotland Yard.

En août 2003, Mark Stone arrive dans le quartier général des militants de earth First!, dans une ferme du nord de l'Angleterre. Ceux-ci prônent l'action directe pour sauver la planète, des anarchistes verts qui n'hésitent pas à escalader des pylônes électriques pour dénoncer les crimes climatiques, à s'enchaîner aux grilles de centrales nucléaires, à perturber le transport de charbon, etc.

En leur compagnie, Mark voyage dans une vingtaine de pays, il côtoie des altermondialistes radicaux, des hystériques de la cause animale, il proteste contre le G8 à Gleneagles, en Ecosse en 2005 et contre le G20 à Londres en 2009. A chaque fois, il rapporte ce qu'il voit et entend à ses chefs, de l'unité spéciale de Scotland Yard chargée de surveiller les "extrémistes de l'intérieur".

Démasqué

En avril 2009, il fait capoter le projet d'occupation de la plus grande centrale à charbon du Royaume-Uni, une centaine de militants sont arrêtés et 26 personnes sont mises en examen. Un coup de filet majeur pour la police britannique malgré son coût de 360.000 euros.

Six mois plus tard, les activistes découvrent sa véritable identité: Mark avoue tout mais assure avoir quitté la police. C'est la fin. Depuis, il vit à l'étranger par crainte de représailles.

Dans un documentaire diffusé lundi soir sur la BBC, il explique: "Je me déteste, j'ai trahi tellement de gens. Si je peux aider à faire quelque chose de bien pour une fois, j'aimerais pouvoir le faire". Mark dit avoir épousé la cause écologiste et se dit prêt à témoigner devant la justice.

Scotland Yard mal à l'aise

Voilà qui n'a guère plu aux hautes instances de la police britannique et a provoqué l'annulation des poursuites contre les militants: leur procès, qui s'est ouvert lundi, a été aussitôt refermé. C'est que la police préfère éviter un déballage public de ses méthodes d'infiltration et surtout de ses coûts.

300.000 euros par an pour la mission de Mark, pendant sept ans, ce sont les contribuables britanniques qui risquent de ne pas apprécier! Des moyens qui semblent pour beaucoup totalement disproportionnés surtout à l'heure de l'austérité budgétaire et face à un activisme qui ne menace, après tout, pas la sécurité publique. (ca)

N.O.M. : le Nouvel Ordre Mondial

Notre Association défend les droits de l'Homme et de toutes les espèces vivantes. Elle est APOLITIQUE!

Deviens vite lanceur d'alerte

Le site étrange qui dérange même les anges!





Auteur : 7sur7.be

Source : www.7sur7.be