Indonésie : 500 000 hectares replantés pour 26% de réduction de CO2 - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/01/2010 à 18h06 par Tanka.


INDONÉSIE : 500 000 HECTARES REPLANTÉS POUR 26% DE RÉDUCTION DE CO2

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Indonésie : 500 000 hectares replantés pour 26% de réduction de CO2

Information recueillie par Tanka

Copenhague a échoué à définir un plan de reforestation indispensable pour lutter contre le réchauffement climatique. Cela ne paralyse cependant pas les Etats. L'Indonésie vient ainsi d'annoncer un plan de reforestation ambitieux qui, selon le ministre de la forêt, permettrait une réduction de 26% des émissions de CO2 de son pays d'ici 2020.

L'Indonésie a annoncé son intention de planter 500 000 hectares de forêts par an jusqu'à 2020 afin de réduire les importantes émissions de CO2 du pays touché par la déforestation réalisée par les planteurs de palmier à huile. Ce plan représente un coût de 269 millions de dollars.

L'objectif est ambitieux d'autant qu'à cette reforestation s'ajoute un plan de réhabilitation des zones déforestées avec pour objectif le traitement de 300 000 hectares par an, et cela avec le soutien de la communauté internationale. Selon le ministre de la forêt, Zulkifi Hasan, ce plan permettra une économie d'émission de CO2 de 26%. L'association Planète urgence, présente dans le pays, a déjà replanté 1,9 millions de palétuviers, et l'Association française de Développement (AFD) vient d'allouer un crédit de 100 millions de dollars pour aider les entreprises locales à investir dans la maîtrise de l'énergie.

109 millions d'hectares

Troisième forêt tropicale au monde après celle du Brésil et du Zaïre, la forêt indonésienne joue un rôle essentiel dans le climat mondial. Selon la FAO, elle couvre les trois quarts de la surface du pays sur 109 millions d'hectares. Le pays a perdu 1,3 millions d'hectares de forêts par an dans la dernière décade du XXe siècle. La filière bois pèse 3 % du produit national brut et fournit 2,5 millions d'emplois directs et 1,2 million d'emplois industriels.

L'Indonésie a toujours été victime de l'exploitation non contrôlée de ses forêts. D'abord par les colons hollandais, puis, après l'indépendance, par la cession par le régime de Suharto de grandes zones forestières à des compagnies étrangères. Au XXIe siècle, soixante millions de mètres cubes de bois sont abattus chaque année sans autorisation, et deux millions d'hectares de forêt naturelle sont transformés en plantations de bois et d'huile de palme ou d'autres produits agricoles.

Jacques Moulins - Source : developpementdurablelejournal.com

Pour en savoir plus sur Copenhague

Pour en savoir plus sur la situation planétaire