Inauguration de la première centrale solaire couplée avec des cultures locales à La Réunion - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/01/2010 à 18h53 par Jacques.


INAUGURATION DE LA PREMIÈRE CENTRALE SOLAIRE COUPLÉE AVEC DES CULTURES LOCALES À LA RÉUNION

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Inauguration de la première centrale solaire couplée avec des cultures locales à La Réunion

Info sélectionnée par Jacques

Ce 19 janvier, Nicolas Sarkozy, Président de la République française a inauguré à Pierrefonds (Ile de la Réunion) la première centrale solaire de type Agrinergie, développée par le groupe Akuo Energy. Une reconnaissance officielle de taille pour un concept original associant énergie renouvelable et agriculture raisonnée.

Qu'est-ce que l'Agrinergie ?

Ce néologisme porté par les concepteurs de cette centrale solaire est un système conçu conjointement par des ingénieurs Akuo Energy et des agronomes depuis plus de trois ans. Il exploite l'énergie solaire tout en permettant et en soutenant des cultures locales appropriées à cette configuration.

Concrètement, il s'agit d'installer sur des surfaces planes, libres de grands obstacles susceptibles de faire de l'ombre, une centrale solaire classique en tenant compte cependant d'un paramètre essentiel : la disposition des panneaux photovoltaïques.

En les surélevant et en les espaçant astucieusement, on dégage la surface suffisante pour assurer l'exploitation des terres cultivées qui les accueillent. Dans certains cas, les cellules photovoltaïques sont placées sur le toit de véritables serres adaptées à la culture d'espèces particulièrement fragiles.

Un système gagnant-gagnant

Vert dessous, vert dessus... Les champs se couvrent de panneaux solaires sans renoncer à leur rôle primaire. Outre l'optimisation de l'espace générée par l'Agrinergie, les flux financiers dégagés par la commercialisation de l'électricité permettent de soutenir l'activité agricole exercée sur le site... et dans certains cas de la rendre compétitive. L'agriculture biologique pourrait ainsi devenir plus attractive pour le consommateur selon M. Eric Scotto, président d'Akuo Energy.

Quelques données techniques

A Pierrefonds, cette centrale solaire qui fait donc également office de ferme agricole permettra chaque année la production simultanée d'environ 3 200 MWh d'électricité verte (soit la consommation annuelle de 800 foyers ou 3000 personnes) et de 80 kg d'huile essentielle de citronelle.

Le site s'étend sur 38 000 m² (3,8 ha) dont 15 768 m² (1,5 ha) dédiés aux panneaux solaires soit 10 512 panneaux constitués de modules Polycrystallins de GE Energy. La puissance installée est de 2,1 MW soit l'équivalent d'une éolienne. Les émissions de CO2 évitées annuellement s'élèvent à 1 814,4 tonnes.

La complémentarité agricole

Le volet agricole de la centrale de Pierrefonds est porté par la CAHEB (Coopérative Agricole des Huiles Essentielles de Bourbon) au titre de projet pilote expérimental. Sa localisation dans une zone basse irriguée favorise la culture de nombreuses espèces de plantes à parfum, aromatiques et médicinales (PAPAM). Néanmoins, la priorité sera donnée à la production d'huile essentielle de géranium rosat pour répondre à la demande des grandes maisons de parfums européennes et aux besoin d'une firme canadienne (Origin Biomed) spécialisée dans la fabrication d'un para médicament destiné à la lutte contre certaines conséquences du diabète.

Afin d'assurer la rotation quinquennale des cultures, seule la moitié de la surface sera consacrée à la production d'huile essentielle de géranium rosat. L'autre partie du terrain sera prioritairement affectée à la culture de la citronnelle, ainsi qu'à différents essais de plantations d'essences à usage traditionnel (Vétiver, Ayapana, Aloès) ou récent (Hélichryse).

Pour se donner les meilleures chances de succès, le projet Agrinergie s'appuie sur un savoir-faire local reconnu en nouant de solides partenariats avec la CAHEB et COREX. Par ailleurs, l'exploitation de ces productions est confiée à M. Manuel Saunière, exploitant local bénéficiant d'une expérience exceptionnelle en termes de culture et de transformation de PAPAM en conditions tropicales et métropolitaines.

En optimisant l'utilisation de l'espace, cette nouvelle centrale solaire démontre qu'il est tout à fait possible d'exploiter des surfaces inutilisées pour produire de l'énergie sans nuire à la vocation première de celles-ci.

Source : Notre-planète-info

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........