Imprimer responsable : les diminuer et les maîtriser - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/10/2010 à 19h20 par Tanka.


IMPRIMER RESPONSABLE : LES DIMINUER ET LES MAÎTRISER

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Imprimer responsable : les diminuer et les maîtriser

Imprimer responsable : Pourquoi doit-on rationaliser les impressions, les diminuer et les maîtriser

L'impression est plus que jamais un maillon clé d'une politique green IT. Consommatrice de ressources diverses, la stratégie d''impression doit être repensée en profondeur. Afin de mieux comprendre en quoi elle peut représenter une source de gaspillage importante, il est utile de cartographier son impact à plusieurs niveaux.

Impact des impressions en entreprise :

- La consommation de papier : Les salariés français utilisent en moyenne 75 kg de papier par an (SNESSI, été 2009).

- La consommation énergétique : même en veille, le matériel consomme. Les imprimantes fonctionnent toute la journée pour quelques impressions.

- L'utilisation de matières non renouvelables et polluantes contenues dans les cartouches d'encre, les toners et le matériel d'impression en général.

La multiplication des périphériques qui permettent d'imprimer a entraîné des stratégies de mutualisation de matériel. Mutualiser les périphériques a permis de diminuer l'achat de matériel, certes, mais a entraîné une hausse des déchets.

En France, en 2009, 18 milliards d'euros environ ont été dépensés par les entreprises pour l'impression. En moyenne, 28 pages sont imprimées par personne et par jour, dont 4 à 5 pages inutiles. Ces chiffres sont identiques à ceux mesurés en 2007 alors que les bonnes pratiques sont de plus en plus diffusées (Source : Observatoire des comportements d'impression en entreprise par Lexmark et Ipsos, mai 2010 ; étude réalisée en juillet/août 2009). Au total, les analystes du Gartner estiment à 200 milliards le nombre de pages imprimées en France par an, dont 32 milliards d'impressions inutiles... Des chiffres dramatiquement élevés. Cela équivaut à plus de 400 millions d'euros de gaspillage.

Pourtant, les bonnes pratiques sont largement diffusées au sein des entreprises, sur Internet et dans les documents de communication des grands fabricants de matériel. Elles sont assez simples quand il s'agit de réduire la consommation de papier mais plus complexes pour les autres domaines.

La check-list proposée ci-dessous permet de travailler sur différents points complémentaires :

- Favoriser les imprimantes gérant un mode recto/verso pour économiser le papier consommé, mode draft pour les impressions courantes...

- Inciter les lecteurs d'un mail à ne pas l'imprimer,

- Diffuser les documents par mail en PDF, plutôt que de les imprimer sur papier,

- Utiliser des processus de gestion documentaire (GED),

- Utilisation de système d'identification afin de filtrer et limiter la consommation d'impression,

- Remplacer des imprimantes locales par des imprimantes réseaux partagées,

- Favoriser la mise en place d'imprimantes multifonctions pour regrouper les fonctions sur une seule machine,

- Installer des « timers » sur le courant électrique pour les équipements ne disposant pas de veille automatique (imprimantes d'ancienne génération par exemple),

- Acheter des imprimantes avec le label « Blue Angel » ou bien avec des critères objectifs de « Blue Angel »,

- Optimiser la gestion de fin de vie (recyclage) des cartouches (carton de reprise à prévoir). Par exemple, Ricoh prévoit des enveloppes pré affranchies pour le retour des cartouches de toner,

- Utilisation de cartouches plus écologiques (bâtonnets à encre solide),

- Utilisation de kits de recharge.

Il est donc important de continuer à accompagner les entreprises dans leur politique de rationalisation des impressions en les aidant tout au long de leur projet. Une démarche globale doit donc être déployée : bilan carbone des impressions, audit des habitudes d'impression (basé sur les usages), préconisations, accompagnement au changement, aide à l'achat de matériel, intégration d'un logiciel d'audit, de suivi et de pilotage des impressions.

Autant d'éléments qu'il est important de prendre en compte pour déployer une politique de gestion d'impression efficace. Il est alors possible de répondre aux différentes problématiques posées par les impressions dans une entreprise et d'agir sur les leviers suivants : la consommation de papier, les utilisateurs et l'achat de matériel. Les objectifs sont simples : analyser les habitudes d'impression pour diminuer les impressions inutiles, apprendre à imprimer mieux, réduire la consommation de papier et la consommation énergétique et enfin rationaliser le matériel.

Etat de santé réel de la planète





Auteur : Adrien PORCHERON

Source : econo-ecolo.org