Iles de plastique dans les océans : l'expert Charles Moore fait le point - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/03/2013 à 15h08 par kannie.


ILES DE PLASTIQUE DANS LES OCÉANS : L'EXPERT CHARLES MOORE FAIT LE POINT

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Iles de plastique dans les océans : l'expert Charles Moore fait le point

Cette tortue serpentine (Chelydra serpentina) a un jour croisé la route d'un rond de plastique issu d'une bouteille de lait. N'ayant jamais réussi à s'en débarrasser, son corps a dû s'adapter. © Algalita Marine Research Institute

 

Une baleine contenait 17 kg de plastique dans son estomac ; une tortue en avait tellement ingurgité que ses déjections en ont contenu durant un mois. Bien que ponctuels, ces événements prouvent que les océans sont aussi contaminés que les terres. On parle souvent d'îles de déchets plastiques, mais qu'en est-il réellement ? Charles Moore, fondateur de l'Algalita Marine Research Institute, répond à Futura-Sciences.

Dans le monde, 260 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année. On estime qu'un dixième du total finit dans les océans. En mars 2012, une baleine à bosse de 4,5 tonnes était retrouvée échouée sur une plage d'Espagne. Près de 17 kg de plastique obstruaient son estomac. Il contenait deux douzaines de morceaux de plastique, des sacs en plastique, neuf mètres de corde, deux bouts de tuyaux d'arrosage, deux pots de fleurs et un bidon en plastique. À cause de ce bouchon, la baleine est morte de faim.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Delphine Bossy, publié par futura-sciences.com et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Delphine Bossy

Source : www.futura-sciences.com