Il y a 66 ans : L'éradication d'Hiroshima et de Nagasaki était-elle morale ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/08/2011 à 21h27 par Kannie.


IL Y A 66 ANS : L'ÉRADICATION D'HIROSHIMA ET DE NAGASAKI ÉTAIT-ELLE MORALE ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Il y a 66 ans : L'éradication d'Hiroshima et de Nagasaki était-elle morale ?

 

Le macabre anniversaire des bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki qui ont eu lieu les 6 et 9 août 1945, nous donne l'opportunité de rapporter les tenants et les aboutissants de ces massacres au vu de leur opportunité dans le contexte d'alors. Le projet de fabrication de la bombe atomique, (nom de code: Projet Manhattan), a été initié en 1942.

La décision de lancer les bombes sur le Japon fut prise par le président américain Harry S. Truman pour réduire la durée de la guerre et éviter l'opération Downfall. Voilà pour la raison officielle.

On dit qu'en réponse à la déclaration de Potsdam du 26 juillet, le gouvernement japonais organisa le 28 une conférence de presse au cours de laquelle le Premier ministre Kantarô Suzuki annonça l'intention du Japon «d'ignorer» (mokusatsu) l'ultimatum.

Le 21 juillet 1945, le président approuve le largage des bombes sur le Japon. Le 6 août à 8 h 16 min 2 s, La bombe explosa à 580 m libérant une énergie équivalente à environ 15.000 tonnes de TNT. Des incendies se déclenchèrent, même à plusieurs kilomètres.

Les personnes exposées à ce flash furent brûlées. Des vents de 300 à 800 km/h dévastèrent les rues et les habitations. D'après le maire d'Hiroshima en 2005, le total des morts s'élèverait à 237.062 personnes, mais ce nombre est à prendre avec précautions. En mars 2007 au Japon, près de 252.000 personnes encore vivantes sont considérées «hibakusha» (survivants de la bombe).

Le matin du 9 août 1945 à 11 h 02, une percée dans les nuages sur Nagasaki «Fat Man» fut alors larguée et explosa à 469 mètres d'altitude. D'après une estimation récente: sur une population de 250.000, 60 à 80.000 personnes furent tuées.

 

(...)

 

Pour lire la suite de cette analyse publiée par Palestine Solidarité, cliquer sur Source ou Lien utile

 

Auteur : Professeur Chems Eddine Chitour, Ecole Nationale Polytechnique enp-edu.dz

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Professeur Chems Eddine Chitour

Source : www.palestine-solidarite.org