Il y a 15 ans naissait Dolly la brebis, le premier mammifère cloné de l'histoire - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/07/2011 à 12h39 par Kannie.


IL Y A 15 ANS NAISSAIT DOLLY LA BREBIS, LE PREMIER MAMMIFÈRE CLONÉ DE L'HISTOIRE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Il y a 15 ans naissait Dolly la brebis, le premier mammifère cloné de l'histoire

 

Dolly, le premier mammifère cloné de l'histoire fête ses 15 ans ce mardi. La brebis est le premier être vivant à avoir été créé à partir d'une cellule adulte. Sa naissance en 1996 a prouvé qu'une reproduction se passant de la fécondation d'un ovule par un spermatozoïde et transmettant quasiment sans modification les gênes d'un individu est possible.

Au Roslin Institute, en Ecosse, des chercheurs fabriquent une copie génétiquement conforme de la brebis adulte Belinda. 227 cellules-oeufs sont créées, à partir d'un noyau cellulaire et d'un ovule énucléé, qui donneront 30 embryons. Un seul d'entre eux s'est développé jusqu'à maturité : Dolly. Un code génétique adulte peut donc être reprogrammé pour donner vie à un nouvel être vivant.

Le fantasme du clonage humain

Cette avancée scientifique a libéré un vieux fantasme et fait couler beaucoup d'encre, ouvrant la possibilité d'imaginer l'imminence du clonage chez les humains. Mais si cette idée a pu germer dans le public, pour la communauté scientifique, elle est de l'ordre de «l'interdit». Le Pr. Arsenijevic, chercheur en génétique à l'université de Lausanne, est catégorique. «C'est une frontière à ne pas franchir. Il n'y a jamais eu de recherche en milieu académique. Il y a des barrières éthiques et légales à cela, et pour les personnes impliquées dans la recherche, ce n'est absolument pas un fantasme.»

La Suisse a ratifié en 2008 un texte européen interdisant le clonage humain. Ce protocole interdit «toute intervention ayant pour but de créer un être humain génétiquement identique à un autre être humain vivant ou mort.» Ce type d'interdiction est également bien présent dans la Constitution, puisque les interventions sur le patrimoine génétique des spermatozoïdes et des ovules, ainsi que sur les embryons sont prohibées, afin de prévenir toute tentative d'eugénisme.

 


 

Dolly et le vieillissement prématuré

Une des craintes principale était que Dolly naisse prématurément vieille. Cela n'a pas été le cas mais elle n'a par contre pas vécu aussi longtemps que les spécimens normaux de son espèce. Alors que la plupart des brebis vivent entre 11 et 12 ans, Dolly est morte à 6 ans après avoir commencé à manifester des maladies souvent associées à la vieillesse. De fait, le clone possédait un patrimoine génétique vieux de 6 ans dès sa naissance.

La brebis a été euthanasiée en 2003 et son corps empaillé a été donné au "National Museum of Scotland" à Edimbourg où il est exposé.
 

Un article de Pascaline Sorde, publié par la Tribune de Genève

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Pascaline Sorde

Source : www.tdg.ch

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Eugénisme